Ze interrogatoire : Régis Olivier

0
247
Régis Olivi­er © DR

En octo­bre prochain, Régis Olivi­er sera en tournée au Japon avec le spec­ta­cle Roméo et Juli­ette où il sera alter­nant Roméo, Ben­vo­lio, Mer­cu­tio et Tybalt.

Nom : Olivi­er

Prénom : Régis

Date de nais­sance : 12 sep­tem­bre 1985

J’adore : être sur­pris, les voy­ages, la bonne cui­sine, le dépayse­ment, le ciné­ma, la scène, les nou­veaux pro­jets, les soirées DVD, refaire le monde avec mes amis, ma gui­tare,  les moments (trop rares) avec mes frères, et râler !!!

Je déteste : être seul, la bêtise humaine, me lever tôt, la blan­quette de veau!

Ma couleur préférée : le vert

Mon péché mignon : le fromage !

L’autre méti­er que j’aurais pu faire : je pense que j’au­rais pu faire pas mal de choses dif­férentes, mais sinon, mon ancien méti­er : infirmier.

La chose que j’emporterais sur une île déserte : quelqu’un pour me tenir com­pag­nie! Ben oui à un c’est bien, mais à deux c’est mieux!

Mon pire cauchemar : arriv­er le jour de ma mort et avoir le sen­ti­ment d’avoir raté ma vie.

Sucré ou salé ? Ca dépend des moments, mais le plus sou­vent salé.

En ce moment, j’écoute : Jon McLaugh­lin, Jamie Cul­lum, Puggy.

En ce moment, je lis : Mon horoscope !

Mon idole quand j’avais dix ans était : Nicky Lar­son, Indi­ana Jones, et Superman.

Mon idole aujourd’hui est : j’ad­mire John­ny Depp, Ste­vie Won­der, Sean Penn, Greg Ara­ki, Jay Bran­nan, l’équipe de France de hand, Steve Bal­samo, Idi­na Men­zel… Il faut s’ar­rêter à un moment ou pas ?

Ma comédie musi­cale préférée : Sans sur­prise, Les Mis­érables.

Le rôle que je rêve d’interpréter : Tarzan

La per­son­ne avec qui je rêve de tra­vailler : Taran­ti­no, Tim Bur­ton, Lea Salon­ga, Maïwenn, Jean-Luc Revol et telle­ment d’autres !

Trois adjec­tifs qui me décrivent : pas­sion­né, per­fec­tion­niste, et un tan­ti­net râleur!

Ques­tion posée par la précé­dente vic­time de Ze Inter­roga­toire, Sarah Tul­lam­ore : « As tu jamais fait quelque chose de très héroïque dans ta vie ? » : Une fois j’ai sauvé une mouche de la noy­ade, et elle m’a vive­ment remer­ciée avant de s’en­v­ol­er vers d’autres horizons…

La ques­tion que je pose à la prochaine vic­time de Ze inter­roga­toire : Tu préfères 11h11 ou 22h22? Et pourquoi?

Ma devise : décou­verte récem­ment : « L’artiste est une excep­tion : son oisiveté est un tra­vail et son tra­vail un repos ».