Canada — « Guys and Dolls » (Critique)

0
259
© Le Cen­tre Segal des arts de la scène

Paroles et musique : Frank Loesser
Livret : Jo Swer­ling et Abe Burrows
Basé sur l’histoire et les per­son­nages de Damon Runyon
Mise en scène : Diana Leblanc
Choré­gra­phies : Jim White
Direc­tion musi­cale : Nick Burgess

Dis­tri­b­u­tion :
Scott Went­worth : Sky Masterson
Tra­cy Michai­lidis : Sarah Brown
Frank Moore : Nathan Detroit
Susan Hen­ley : Adelaide
Sam Stein : Arvide Abernathy
Mike Pater­son : Nicely-Nicely
Dan­ny Brochu : Rusty Charlie
Mar­cel Jean­nin : Ben­ny Southstreet
Glen Bows­er : Lt Brannigan
Mas­si­mo Can­nis­traro : Big Jule
Jane Gilchrist : The General
David Bush­man : Brandy Bot­tle Baits/Dancer Boy
Jen­ny Brizard : Martha (mis­sion band)
Sarah But­ler : Hot Box Girl/Ensemble
Adam Capri­o­lo : Ensemble/Cop
Jean-Luke Côté : Scran­ton Slim/Ensemble
Geneviève Leclerc : Martha/Hot Box Girl/Ensemble
Jor­dan Marc­hand : Har­ry the Horse
Mike Meli­no : Calvin (mis­sion band)
Mag­gie Owen : Hot Box Girl/Ensemble
Jonathan Pat­ter­son : Mas­ter of ceremony
Safiya Rick­etts : Mimi/Hotbox Girl/Ensemble
Lisa Rubin : Agatha (mis­sion band)/Ensemble
Alexan­dre Beaulieu : Drunk/Angie the Ox/Cuban Dancer

Le Cen­tre Segal des arts de la scène inau­gure sa mag­nifique sai­son 2012–2013 avec la célèbre comédie musi­cale Guys and Dolls, récip­i­endaire de plusieurs prix Tony. Diana Leblanc met en scène cette somptueuse comédie musi­cale, sa pre­mière pour le Segal, avec Scott Went­worth dans le rôle de Sky Mas­ter­son. Et pour la pre­mière fois cette année, le Cen­tre Segal offrira des sur­titres en français pour sa comédie musi­cale lors de cer­taines représentations.

Notre avis :
Offrir une comédie musi­cale dev­enue un clas­sique, et pour­tant peu con­nue du pub­lic québé­cois telle que Guys and Dolls représen­tait un pari risqué… que le Cen­tre Segal des arts de la scène a relevé haut la main !

Présen­té depuis le 30 sep­tem­bre dernier, l’oeu­vre de Frank Loess (paroles et musique), Jo Swer­ling et Abe Bur­rows (livret) attire les foules et on com­prend pourquoi. Une his­toire sim­ple mais énergique : Nathan Detroit cherche dés­espéré­ment de l’argent pour con­tin­uer à faire rouler son célèbre jeu de craps et ce, mal­gré la pres­sion de la police et la dés­ap­pro­ba­tion de Miss Ade­laide, sa fiancée de longue date. Même s’il est émail­lé de nom­breuses blagues issues de cette époque — les années 40 — on ne peut qu’apprécier ce spectacle.

Une mise en scène flu­ide, des cos­tumes flam­boy­ants qui représen­tent à mer­veille cette belle époque, une orches­tra­tion sen­sa­tion­nelle, un décor som­maire — une toile représen­tant le Time Square d’an­tan et quelques acces­soires — accom­pa­g­nent une troupe déli­cieuse qui n’a rien à envi­er aux grandes pro­duc­tions de Broad­way. Tout est donc réu­ni pour faire de Guys and Dolls un franc succès.

L’idée d’offrir des sur­titres en français pour cer­taines représen­ta­tions part d’une très bonne inten­tion. En revanche, on regrette qu’il soit pra­tique­ment impos­si­ble de les lire, puisqu’ils sont affichés beau­coup trop haut. En out­re, on ne com­prend pas que seuls les dia­logues aient eu droit à cette atten­tion particulière.

Il faut soulign­er la per­for­mance de Scott Went­worth (Sky Mas­ter­son) qui, avec son jeu et sa voix, impres­sionne. La très tal­entueuse Tra­cy Michai­lidis (Sarah Brown), sem­ble, tout d’abord, peu à l’aise dans le reg­istre lyrique. Mais rapi­de­ment cette voix peu habituelle pour ce genre de rôle est tout à fait char­mante. Le coup de cœur du spec­ta­cle revient sans con­teste à la grande Susan Hen­ley qui nous offre une Ade­laide des plus can­dides. Elle parvient à nous faire telle­ment partager ses peines que l’on aimerait l’aider.

La comédie musi­cale Guys and Dolls ne recèle pas de morceaux célèbres si ce n’est peut-être « Luck Be A Lady », mais c’est l’occasion de décou­vrir des chan­sons plutôt bien ryth­mées et savoureuses.

Vous vous devez de voir Guys and Dolls et ce, peu importe vos goûts musi­caux ou vos croy­ances. Faites rouler vos dés, vous en serez ravis.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=t5v00dlSKrU[/youtube]