Ulysse, le retour de Troie

0
399

Spec­ta­cle musi­cal de Sand Galan d’apres Homere
Musiques : Marielle Tognazzoni
Mise en scene : Jean-Luc Torre

Avec : Khé­mi Fer­rey, Franck Mas, Yohana Neige, Alfred Per­rin, Gael Pom­mere, Pas­cal Sual, Daniel Torre

Racon­ter le périple d’Ulysse sur scène est une véri­ta­ble gageure. Met­tre le réc­it d’Homère à la portée de jeunes spec­ta­teurs n’est pas moins com­pliqué. Et pour­tant, le spec­ta­cle Ulysse le retour de Troie relève le défi avec brio. Durant 1h20, le pub­lic ? con­sti­tué d’en­fants et d’adultes ? est sub­jugué par les aven­tures du célèbre héros qui tente dés­espéré­ment de rejoin­dre sa patrie, après sa vic­toire lors de la guerre de Troie. Sur scène, huit artistes bour­rés de tal­ent et d’én­ergie évo­quent les divers épisodes de L’Odyssée et con­vo­quent tour à tour une trentaine de per­son­nages par­mi lesquels le cyc­lope, Cir­cé, les sirènes, les dieux… La scéno­gra­phie est intel­li­gente et per­met d’imag­in­er les mul­ti­ples lieux où se situe l’ac­tion. La mise en scène, sim­ple et juste, s’ap­puie sur un décor imagé, la richesse du réc­it et les dif­férents tal­ents des comé­di­ens-chanteurs-danseurs. Con­traire­ment à de nom­breux spec­ta­cles jeune pub­lic où les chan­sons sem­blent être dis­til­lées de manière hasardeuse pour pal­li­er les dif­fi­cultés nar­ra­tives, Ulysse le retour de Troie pro­pose de fort jolis morceaux qui s’in­scrivent par­faite­ment dans l’ac­tion ou la décou­verte d’un per­son­nage. On saluera notam­ment les har­monies de l’air des sirènes ou l’én­ergie com­mu­nica­tive de « Haut les coeurs ». En out­re, entre chan­sons, réc­it, com­bats, choré­gra­phies, etc. le rythme est vrai­ment soutenu et on ne s’en­nuie jamais. Le spec­ta­cle est donc une vraie réus­site qu’il ne faut pas hésiter à aller décou­vrir. Une belle ini­ti­a­tion à l’u­nivers homérique.