Triwap : et si on s’en mêlait ?!

0
283

Tri­wap  : Emmanuel Lanièce, Pierre Leblanc, Mar­tin Pauvert

mise en scène : Jean-Michel Fournereau- son : François Lanièce — lumière : Gilles Fournereau — décors : Dim­itri Meruz

Et si on s’en mêlait ?! est un spec­ta­cle musi­cal et théâtral
né de la ren­con­tre du groupe Tri­wap et de la com­pag­nie Orphée-Théâtre(s).

Tout d’abord, c’est drôle…  et c’est pas bête ! Mais aus­si : ça bouge, ça groove et ça swingue…
Ils sont trois, trois amis, trois musi­ciens, trois chanteurs, trois comédiens.

Leur charme est ravageur, leur énergie débor­dante, leurs corps débridés…
Leurs textes, habil­lés jazz, funk, pop, font de leurs chan­sons un com­ic strip déli­rant, du car­toon qui car­tonne, une bombe de bon­heur contagieux…

Mais ne vous y trompez pas : sous l’apparente légèreté et leur décon­trac­tion inso­lente, ce sont des musi­ciens plus que doués, et leurs chants à trois voix lais­sent enten­dre vari­a­tions et har­monies subtiles…
Piano, con­tre­basse, gui­tare, trom­bone, flûte, per­cus­sions, ukulele ou autres engins à musique, ils jon­g­lent avec les instru­ments comme avec les mots, qu’ils emprun­tent par­fois à Trenet ou Ste­vie Won­der, Nougaro ou Dutronc…

Mais ils osent aus­si leurs pro­pres com­po­si­tions — la jeunesse est auda­cieuse — se moquant avec ten­dresse des petits tra­vers de leurs sem­blables — de quoi je me mêle ! — mais aus­si volon­tiers d’eux-mêmes.
C’est par­fois touchant, mais surtout, bougre­ment drôle !!

La mise en scène accom­pa­gne leurs élu­cubra­tions, offrant une suc­ces­sion de per­son­nages inso­lites dans un univers « à la » Wrig­gles ou Mon­thy Python…

Bref : ces trois là ont décidé de mêler leur goût pour l’ironie décalée et déca­pante, d’entraîner le pub­lic dans leurs délires pour un spec­ta­cle com­plice, inter­ac­t­if et généreux.
Venez à leur ren­con­tre…  mais… vous qui croyez tout maîtris­er… méfiez-vous de leur : « Et si on s’en mêlait ?! »

Con­sul­tez le site de Triwap