Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Broadway… (Critique)

0
139

tout-ce-que-broadwayLaeti­tia Ayrès (sopra­no)
Flan­nan Obé (bary­ton)
Kevin Amos (piano)

Notre avis :

Par­tant du con­stat que Broad­way, ce n’est pas que « cla­que­ttes, pail­lettes et pou­et pou­et », ce tour de chant à la trame bien ficelée réus­sit à pro­pos­er un pro­gramme orig­i­nal, loin de l’habituelle suc­ces­sion de tubes ressas­sés, qui affiche aus­si bien des com­pos­i­teurs clas­siques (Porter, Berlin, Loewe, Bern­stein…) que des œuvres plus con­tem­po­raines (Spa­malot, Avenue Q, The Drowsy Chap­er­one…) – sans oubli­er l’inclassable Sond­heim (Into The Woods, Sweeney Todd, Com­pa­ny), lequel est d’ailleurs à l’origine de la ren­con­tre entre les deux chanteurs (voir la journée de France Musique con­sacrée à Sond­heim en français).
Avec la maîtrise vocale qu’on leur con­naît, une bonne dose de bur­lesque et une pincée d’émotion, Flan­nan Obé (dernière­ment dans Sweeney Todd) et Laeti­tia Ayrès (actuelle­ment à l’affiche de Broad­way Baby crève l’écran) se toisent, s’ignorent, s’attirent et se repoussent au gré des lyrics (avec sur­titrage, s’il vous plaît !), et offrent le meilleur d’eux-mêmes, le pre­mier alig­nant bons mots et mim­iques à l’attention d’un pub­lic char­mé, la sec­onde moins dans le show off mais avec juste ce qu’il faut d’énergie et de déri­sion pour installer ses dif­férents personnages.
Un spec­ta­cle intel­li­gent dont on ressort déridé, revig­oré et – sans aucun doute – un peu plus savant sur Broad­way qu’on ne l’était en y entrant. Souhaitons qu’il revi­enne bien­tôt à l’affiche.