Hedwig et Gentleman’s Guide, grands gagnants des Tony Awards 2014

0
110

Les Tony Awards, trophées récom­pen­sant le meilleur de la sai­son théâ­trale à Broad­way, ont été décernés le dimanche 8 juin. A Gen­tle­man’s Guide to Love & Mur­der et Hed­wig and the Angry Inch ressor­tent grands gag­nants de la céré­monie avec qua­tre prix chacun.
A not­er égale­ment qu’Au­dra McDon­ald rem­porte son six­ième Tony dans la caté­gorie « meilleure actrice dans une  pièce ». Elle bat ain­si le record précédem­ment détenu par Angela Lans­bury et elle-même (5 Tonys). Elle avait rem­porté deux Tonys dans la caté­gorie « meilleur sec­ond rôle féminin dans un musi­cal » (Carousel, Rag­time), deux dans la caté­gorie « meilleur sec­ond rôle féminin dans une pièce » (Mas­ter Class, A Raisin In The Sun) et un autre dans la caté­gorie « meilleure actrice dans un musi­cal » (Por­gy & Bess).

Les gag­nants sont ci-dessous en car­ac­tères gras.

Meilleure comédie musicale
After Mid­night
Aladdin
Beau­ti­ful: The Car­ole King Musical
A Gen­tle­man’s Guide to Love and Murder

Meilleur revival de comédie musi­cale
Hed­wig and the Angry Inch
Les Mis­érables
Vio­let

Meilleur acteur dans une comédie musicale
Neil Patrick Har­ris,
 Hed­wig and the Angry Inch
Ramin Karim­loo, Les Mis­érables
Andy Karl, Rocky
Jef­fer­son Mays, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder
Bryce Pinkham, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder

Meilleure actrice dans une comédie musicale
Mary Brid­get Davis, A Night With Janis Joplin
Sut­ton Fos­ter, Vio­let
Idi­na Men­zel, If/Then
Jesse Mueller, Beau­ti­ful: The Car­ole King Musical
Kel­li O’Hara, The Bridges of Madi­son County

Meilleur sec­ond rôle mas­culin dans une comédie musicale
Dan­ny Burstein, Cabaret
Nick Cordero, Bul­lets Over Broadway
Joshua Hen­ry, Vio­let
James Mon­roe Igle­hart, Aladdin
Jar­rod Spec­tor, Beau­ti­ful — The Car­ole King Musical

Meilleur sec­ond rôle féminin dans une comédie musicale
Lin­da Emond, Cabaret
Lena Hall, Hed­wig and the Angry Inch
Ani­ka Larsen, Beau­ti­ful — The Car­ole King Musical
Adri­ane Lenox, After Mid­night
Lau­ren Wor­sham, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder

Meilleur livret de comédie musicale
Chad Beguelin, Aladdin
Dou­glas McGrath, Beau­ti­ful: The Car­ole King Musical
Woody Allen, Bul­lets Over Broadway
Robert L. Freed­man, A Gen­tle­man’s Guide to Love and Murder

Meilleure par­ti­tion (musique et lyrics)
Aladdin, Alan Menken (musique), Howard Ash­man, Tim Rice et Chad Beguelin (paroles)
The Bridges of Madi­son Coun­ty, Jason Robert Brown (paroles et musique)
A Gen­tle­man’s Guide to Love & Mur­der, Steven Lut­vak (musique), Robert L. Freed­man & Steven Lut­vak (paroles)
If/Then, Tom Kitt (musique), Bri­an Yorkey (paroles)

Meilleure choré­gra­phie
War­ren Car­lyle, After Mid­night
Steven Hoggett & Kel­ly Devine, Rocky
Casey Nicholaw, Aladdin
Susan Stro­man, Bul­lets Over Broadway

Meilleure mise en scène de comédie musicale
War­ren Car­lyle, After Mid­night
Michael May­er, Hed­wig and the Angry Inch
Leigh Sil­ver­man, Vio­let
Darko Tres­n­jak, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder

Meilleur décor pour une comédie musicale
Christo­pher Bar­reca, Rocky
Julian Crouch, Hed­wig and the Angry Inch
Alexan­der Dodge, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder
San­to Loquas­to, Bul­lets Over Broadway

Meilleurs cos­tumes pour une comédie musicale
Lin­da Cho, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder
William Ivey Long, Bul­lets Over Broadway
Ari­anne Phillips, Hed­wig and the Angry Inch
Isabel Tole­do, After Mid­night

Meilleures lumières pour une comédie musicale
Kevin Adams, Hed­wig and the Angry Inch
Christo­pher Aker­lind, Rocky
How­ell Bink­ley, After Mid­night
Don­ald Hold­er, The Bridges of Madi­son County

Meilleur son pour une comédie musicale
Peter Hylen­s­ki, After Mid­night
Tim O’Heir, Hed­wig and the Angry Inch
Mick Pot­ter, Les Mis­érables
Bri­an Ronan, Beau­ti­ful — The Car­ole King Musical

Meilleures orches­tra­tions
Doug Bester­man, Bul­lets Over Broadway
Jason Robert Brown, The Bridges of Madi­son County
Steve Sid­well, Beau­ti­ful — The Car­ole King Musical
Jonathan Tunick, A Gen­tle­man’s Guide to Love & Murder