Toi, moi, les autres

0
357
Affiche de Toi, moi, les autres ©DR

Pour son sec­ond long-métrage Audrey Estrou­go a accep­té cette com­mande. Une comédie musi­cale con­tem­po­raine, dont l’his­toire traite d’un sujet d’ac­tu­al­ité. En l’oc­cur­rence la ren­con­tre entre le jeune Gab, à la vie bour­geoise toute tracée et de Leïla, char­mante jeune femme qui peine à men­er ses études de droit tout en s’oc­cu­pant de son petit frère. Lorsque sa copine Tina est men­acée d’être ren­voyée dans son pays, Leïla décide de tout faire pour qu’elle puisse rester en France. Et Gab, dont le père est préfet de police, va l’y aider.

Les par­ties musi­cales sont basées sur le principe de On con­naît la chan­son : des airs con­nus vien­nent ponctuer l’in­trigue. Mais, con­traire­ment au film d’Alain Resnais, ce sont les acteurs qui chantent cha­cune des chan­sons, à l’in­star de 8 femmes. Mais, si dans le film de François Ozon, chaque chan­son don­nait une couleur à cha­cune des actri­ces, ici les titres sont véri­ta­ble­ment inté­grés au réc­it. Le principe fonc­tionne plutôt bien et salu­ons les per­for­mances vocales des pro­tag­o­nistes. Par ailleurs vouloir abor­der un sujet grave — les sans papiers recon­duits dans leurs pays — mon­tre que la comédie musi­cale n’est pas qu’un genre léger (elle l’a prou­vé depuis belle lurette, mais les clichés ont la vie dure !). Dom­mage cepen­dant que la scé­nar­iste et la réal­isatrice se soient lais­sés aller à de gross­es facil­ités dans la con­struc­tion dra­ma­tique. Chan­tal Lau­by, en mère grande bour­geoise dépres­sive et for­cé­ment alcoolique (qui ne quitte jamais son pyja­ma en soie), au père réac et crétin, tout y passe. La jeunesse de la réal­isatrice explique peut-être cet état de fait, mais cela nuit vrai­ment au film. En leur temps le tan­dem Ducastel/Martineau avec Jeanne et le garçon for­mi­da­ble a lui aus­si abor­dé un thème grave : le sida. Mais nul cliché ou facil­ité ne venait amoin­drir la portée de leur oeu­vre. C’est dom­mage pour cette ten­ta­tive musi­cale par trop naïve.

Toi, moi les autres – scé­nario de Audrey Estrou­go et Juli­ette Sales. Réal­i­sa­tion de Audrey Estrougo
Avec : Leïla Bekhti, Ben­jamin Sik­sou, Cécile Cas­sel, Marie-Sohna Condé, Chan­tal Lauby,…
sor­tie le 23 févri­er 2011 – durée : 90 minutes