Sous les pavés

0
362

Com­po­si­tion, paroles : Maxime Eyraud & Damien Julia.
Textes, mise en scène : Donasian Le Nail, Mathilde Thieri­ot & Arnaud Lemaire.
Choré­gra­phies, mise en scène : Lau­ra Bourne-Branchu.

Un groupe d’é­tu­di­ants de 2e année de l’ESSEC se lance le pari de créer une comédie musi­cale de toute pièce et de se pro­duire dans une grande salle parisi­enne (Folies Bergère en 2011, Casi­no de Paris en 2012…). Scé­nario, chan­sons, choré­gra­phies, cos­tumes, décors, choré­gra­phies, tout est réal­isé par nos soins. Cette année, notre troupe se com­pose d’une trentaine d’é­tu­di­ants de 1e année, qui tra­vail­lent depuis sep­tem­bre pour vous offrir un spec­ta­cle digne de professionnels.

Paris, à la Belle Époque.

Déchiré par la mort de son père, tué à Paris dans un atten­tat com­mis par une mys­térieuse con­frérie, Arthur quitte son vil­lage et se rend à la cap­i­tale pour se venger du coupable. En route, il sauve de la mort Flavien, qui jure de l’aider dans sa quête. Les deux amis arrivent en ville alors que se tient, dans les apparte­ments du très influ­ent M. Simon­neau-Dubreuil, une soirée mondaine qui rassem­ble le Tout-Paris. Mais les fes­tiv­ités sont inter­rompues par un inci­dent causé par Delta, une société secrète dont l’in­flu­ence grandit en ville.

Car les temps sont trou­blés ! Tan­dis que la bour­geoisie trompe l’ennui dans ses salons, la colère gronde dans les rues, et la révolte est plus proche qu’on ne le croit : depuis trop longtemps les ouvri­ers s’épuisent dans les usines pour enrichir une élite indif­férente… Mené par une rage nou­velle (mais un peu aus­si par le hasard), le peu­ple sem­ble pren­dre son des­tin en main.

Dans l’ombre, Delta attend avec impa­tience que les choses dégénèrent. Et si cela tar­dait trop, il se pour­rait qu’elle accélère un peu le mouvement.