Singin’ in Paris

0
77

Mis en scène d’Hervé Devold­er
Avec :
Alyssa Landry (sopra­no)
Lau­rent Ban (bary­ton)
Thier­ry Boulanger (piano)

Cri­tique parue lors des représen­ta­tions de 2004

Paris, l’amour, les flons-flons des guinguettes, Mont­martre et sa butte, la gouaille des garçons, la légèreté des filles… Sur ces thèmes éter­nels, clas­siques mais effi­caces, l’équipe de Sin­gin’ in Paris pro­pose deux spec­ta­cles per­me­t­tant de redé­cou­vrir les charmes de notre douce France et de notre belle cap­i­tale.

Dans Paris en chan­sons, un cou­ple évoque la beauté de la ville-lumière. De « I Love Paris » à « Sous le ciel de Paris », en pas­sant par « April in Paris » et « Il est 5 heures, Paris s’éveille », Paname se mon­tre sous son jour le plus roman­tique…

Dans Les plus grands suc­cès de la chan­son française, on retrou­ve de nom­breux titres qui ont dépassé nos fron­tières : « Comme d’habi­tude », « Les feuilles mortes », « Ne me quitte pas », « La mer »… autant de clas­siques qui ont con­tribué à don­ner des Français une (fausse ?) image d’éter­nels séduc­teurs.

Trois cou­ples alter­nent sur la scène de l’A­tri­um Musi­cal Magne. Lau­rent Ban et Alyssa Landry ont l’hon­neur d’ou­vrir le bal. Impec­ca­bles vocale­ment, avec ce qu’il faut d’hu­mour et de dis­tan­ci­a­tion, les deux inter­prètes flir­tent et séduisent le pub­lic… qui est sous le charme ! Com­ment résis­ter à Lau­rent Ban vous chan­tant droit dans les yeux « des petits trous, des petits trous, des petits trous » ?

Ces deux spec­ta­cles devraient ravir les vis­i­teurs à la décou­verte de la cul­ture française et entre­tien­dront notre répu­ta­tion de beaux par­leurs impéni­tents et de filles volages mais rigolotes. Oh la la, sacrés français !

Char­lotte Do