Show Boat (Critique)

0
161

showboatMusique de Jerome Kern.
Livret et lyrics de Oscar Ham­mer­stein II.
Direc­tion musi­cale d’Al­bert Horne.
Mise en scène de Jan­ice Honeyman.
Décors de Johan Engels.
Choré­gra­phie de Tim­o­thy le Roux.
Cos­tumes de Bir­rie le Roux.

Avec David Chev­ers, Glenn Swart, Miran­da Tini, James Lth­gow, Mal­com Ter­rey, Diane Wil­son, Angela Ker­ri­son, Dom­in­qi­ue Pac­caut, Byron-Lee Oli­va­to, Blake Fish­er, Janelle Vis­agie / Mandie de Villiers-Schutte…

Créé à Broad­way en 1927, Show Boat, de Jerome Kern et Oscar Ham­mer­stein II, est sou­vent con­sid­éré comme un tour­nant défini­tif dans l’his­toire du théâtre musi­cal améri­cain. A l’époque, Show Boat était en effet nova­teur de par son thème (évo­quant notam­ment la ségré­ga­tion raciale) bien loin des diver­tisse­ments légers à la mode à l’époque, de par son for­mat (avec une volon­té de dra­maturgie et de mieux inté­gr­er la musique à l’ac­tion), et de par sa par­ti­tion (à la fois clas­sique mais se tour­nant égale­ment vers le reg­istre du jazz et du rythm n’ blues pour coller aux per­son­nages noirs de l’his­toire). L’œu­vre a lais­sé des stan­dards tels que « Can’t Help Lovin’ That Man », « Ol’ Man Riv­er », « Bill » ou encore « Life Upon the Wicked Stage ».

Con­tin­u­ant plus que jamais sur sa lancée Broad­way, le Théâtre du Châtelet per­met aujour­d’hui au pub­lic parisien de décou­vrir cette œuvre qui avait déjà été pro­posée dans cette même salle en 1929, soit à peine deux ans après sa créa­tion améri­caine. On saluera cette ini­tia­tive nous per­me­t­tant d’é­couter la mag­nifique par­ti­tion de Kern, inter­prétée par l’Orchestre Pas­de­loup sous la direc­tion d’Al­bert Horne. Cette pro­duc­tion de l’Opéra de Cape Town impres­sionne aus­si par la force de ses chœurs.
Pour le reste, on regret­tera surtout la mise en scène extrême­ment con­ven­tion­nelle de Jan­ice Hon­ey­man ain­si que des rôles prin­ci­paux n’ayant pas tou­jours l’âge du per­son­nage. L’ensem­ble est par­ti­c­ulière­ment sta­tique et con­fère au spec­ta­cle un petit par­fum d’opérette suran­née que cer­tains trou­veront sans doute délicieux.
Témoignage d’une époque, ce Show Boat est à voir et à con­sid­ér­er comme une leçon vivante d’his­toire du théâtre musical.