« Sauna, Le Musical ! » et le « Peep Musical Show » au Vingtième Théâtre

0
210

saunaVous con­nais­sez le Peep Musi­cal Show, conçu par Franck Jeuf­froy et qui s’est joué au Théâtre Le Bout à Pigalle ce print­emps? Et bien, oubliez tout! Alors que la pre­mière ver­sion du spec­ta­cle repre­nait des airs de Broad­way et en détour­nait les textes, le plus sou­vent avec pas mal d’e­sprit, il s’ag­it ici d’une créa­tion totale : nou­veaux textes, nou­velle musique, seuls les per­son­nages restent.
Cela est for­cé­ment déroutant, et il est dif­fi­cile de se faire une idée sur un extrait de vingt min­utes. On attend donc une ver­sion plus aboutie avec impatience.

De son côté, Sauna, Le Musi­cal ! était juste­ment plutôt bien abouti pour une pre­mière présentation.

Pour rap­pel, le pitch : Ben­jamin vient de faire son com­ing out, et espère trou­ver l’amour en pous­sant la porte du sauna. Evidem­ment, ce show a un pub­lic extrême­ment ciblé.

Mais le poten­tiel est là, et les mélodies de Tim Evan­ic­ki et Esther Daack fonc­tion­nent bien sur les textes français de Bap­tiste Delval.

Com­paré à la ver­sion Lon­doni­enne, le spec­ta­cle prend plus d’am­pleur (mal­gré un per­son­nage en moins) et tout en restant sur un for­mat « cabaret », arrive à occu­per l’e­space sur le plateau du Vingtième Théâtre. Certes les comé­di­ens ne sont pas encore vrai­ment à l’aise avec leur corps et leurs cos­tumes (ou absence de cos­tume), mais l’a­jout de choré­gra­phies ne rend pas la chose facile.

Cela manque évidem­ment de pré­ci­sion, élé­ment cru­cial dans ce genre de spec­ta­cle « under­ground » pour que cela ne vire pas « ama­teur », mais le résul­tat est promet­teur et la pre­mière offi­cielle, prévue pour 2011, est à guetter.