Roucoulades, accrochages et rabibochages

0
229

Avec : Jean-Claude Bolle-Red­dat, Car­o­line Potrel
Piano et per­cus­sions : Xavier Ferran 

Cri­tique parue lors des représen­ta­tions de Juin 2001

En marge des représen­ta­tions de Music Hall, le comé­di­en Jean-Claude Bolle-Red­dat pro­pose, pour qua­tre soirées, un spec­ta­cle dans une ambiance entre café con­cert et cabaret des plus sym­pa­thiques. Inter­pré­tant des chan­sons et des textes avec sa con­soeur Car­o­line Potrel, accom­pa­g­nés au piano et per­cus­sions par Xavier Fer­ran, le trio nous invite à une balade dans l’u­nivers du cou­ple : cou­ple mal­mené, trit­uré, rabi­boché… Un choix très éclec­tique des chan­sons et des textes (Brigitte Fontaine, Roland Topor, Fran­cis Blanche…) et une inter­pré­ta­tion débridée et com­plice des inter­prètes donne tout le sel à ce spec­ta­cle qui mérit­erait d’être ral­longé. L’opérette y fig­ure en bonne place avec l’ex­trait de Toi c’est moi : le célèbre duo des palé­tu­viers immor­tal­isé par Pauline Car­ton et don­né ici avec une fougue peu com­mune. Comme quoi, avec peu de moyens mais du tal­ent et de la mal­ice, on peut réus­sir un vrai chou­ette moment de théâtre musical.