Rencontre avec Will Van Dyke, auteur, compositeur et directeur musical (Kinky Boots)

0
228
Will Van Dyke (c) DR
Will Van Dyke © DR

Will Van Dyke, quand et com­ment avez-vous décidé de pour­suiv­re une car­rière dans le théâtre musical ?
Je suis allé à New York Uni­ver­si­ty pour étudi­er le théâtre musi­cal, je sup­pose que c’est à ce moment là que j’ai décidé de pour­suiv­re une car­rière dans ce domaine. Et c’est à l’u­ni­ver­sité que je me suis décou­vert une pas­sion pour le fait de racon­ter une his­toire en musique. Et je n’ai pas décroché depuis !

Qui étaient vos références en ter­mes de théâtre musical ?
J’ai tou­jours aimé les clas­siques de Rodgers and Ham­mer­stein, Sond­heim, Berstein et Styne. Mais je me suis égale­ment trou­vé des affinités avec le théâtre musi­cal con­tem­po­rain lorsque j’é­tais jeune. Quand je suis arrivé à New York Uni­ver­si­ty, j’ai ren­con­tré Andrew Lip­pa [NDLR : The Wild Par­ty, The Addams Fam­i­ly] qui est devenu mon pro­fesseur et mon mentor.

Vous êtes actuelle­ment directeur musi­cal asso­cié sur Kinky Boots à Broad­way, pou­vez-nous par­ler de cette expérience ?
Tra­vailler sur Kinky Boots est une expéri­ence incroy­able. C’est un bon­heur de jouer chaque soir car le pub­lic est vrai­ment touché par ce spec­ta­cle. C’est donc très grat­i­fi­ant de faire par­tie d’une telle aven­ture. Tra­vailler avec Cindy Lau­per a aus­si été un des grands moments de cette expéri­ence. Sa con­nais­sance de la musique et sa déter­mi­na­tion à créer les meilleures chan­sons pos­si­bles sont une réelle inspi­ra­tion et sont fasci­nantes à observer.

Pou­vez-vous nous par­ler de votre musi­cal Writ­ing Kevin Tay­lor que vous avez écrit et composé ? 
C’est une comédie musi­cale à trois per­son­nages sur les ami­tiés improb­a­bles et les moments inat­ten­dus qui resser­rent les liens. Ce spec­ta­cle nous dit que la vie peut être riche si l’on sait s’ou­vrir aux autres.

Quel est le statut du projet ? 
Writ­ing Kevin Tay­lor est encore en développe­ment. Nous allons organ­is­er une lec­ture du spec­ta­cle avec un pro­duc­teur en avril, et nous espérons que cela ouvri­ra des oppor­tu­nités pour le spec­ta­cle. Croi­sons les doigts !

Que pensez-vous du fait que cer­taines de vos chan­sons soient inter­prétées à Paris ?
C’est très exci­tant et j’au­rais telle­ment aimé être là pour le voir et l’en­ten­dre moi-même. C’est un rêve qui devient réal­ité d’ap­pren­dre que les chan­sons que j’ai écrites dans des cham­bres d’hô­tel ou dans mon salon sont capa­bles de touch­er des gens au point qu’ils aient envie de les partager avec d’autres. J’e­spère que cette nou­velle vis­i­bil­ité don­nera aux gens l’op­por­tu­nité de décou­vrir plus ma musique, ain­si que celle de mes contemporains !

Le site de Will Van Dyke
En savoir plus sur Broad­way au Carré