Rencontre avec Drew Gasparini

0
233
Drew Gasparini (c) DR
Drew Gas­pari­ni © DR

Drew Gas­pari­ni, quel est votre parcours ?
J’ai gran­di dans la région de San Fran­cis­co en Cal­i­fornie par deux par­ents très portés sur la musique. Ma mère était pro­fesseur de musique, et mon père était un homme d’af­faires dou­blé d’un bat­teur de rock fan­tas­tique. J’ai un grand frère et deux sœurs plus jeunes qui étaient égale­ment très intéressés par la musique. J’ai com­mencé à écrire des chan­sons à douze ans. La pre­mière chan­son que j’ai écrite était pour un cadeau pour la Fête des Mères et je n’ai pas arrêté depuis. Le pre­mier musi­cal que j’ai écrit s’ap­pelait Crazy, Just Like Me. Je l’ai écrit quand j’avais 19 ans et c’est la rai­son pour laque­lle j’ai démé­nagé à New York.

Com­ment définiriez-vous votre style ?
Je dirais que le plus sim­ple serait de le définir comme étant de la pop-rock à texte. Mais selon le spec­ta­cle ou les cir­con­stances dans lesquelles j’écris, le genre et le « style » peu­vent chang­er en fonction.

Quels sont vos mod­èles ? Qui vous inspire ?
J’ad­mire toute per­son­ne qui change ou a changé la façon d’abor­der le théâtre musi­cal. Je pense que Lin-Manuel Miran­da qui a écrit le hit de Broad­way In The Heights est quelqu’un que j’ad­mire vrai­ment pour toute sa con­tri­bu­tion au théâtre. Sond­heim, de toute évi­dence. Ryan Scott Oliv­er est un autre com­pos­i­teur améri­cain qui mérite d’être con­nu du monde entier.  Son tra­vail m’im­pres­sionne et il est cer­taine­ment pour moi un mod­èle comme les autres que j’ai cités. Et puis j’aime aus­si beau­coup James Tay­lor et les Beatles !

Quels sont vos pro­jets actuels ?
J’ai écrit quelques musi­cals. Mon spec­ta­cle Crazy, Just Like Me (qui a gag­né le trophée Best of Fest au New York Musi­cal The­ater Fes­ti­val), Make Me Bad (livret d’Alex Bright­man… ce musi­cal est un thriller psy­chologique et sexy), Turn Of The Screw (un livret de Michael Kim­mel pour une adap­ta­tion musi­cale de la nou­velle d’Hen­ry James).  #Unti­tlt­ed­Pop­Mu­si­cal (livret de Michael Kim­mel), The Whip­ping Boy (livret deAlex Bright­man… une adap­ta­tion musi­cale d’un livre pour enfants).  Je tra­vaille égale­ment sur un one-man- show pour la légende de la télé Marc Sum­mers, un « song cycle » de mes chan­sons indi­vidu­elles, inti­t­ulé The Wreck, et une comédie pour un col­lec­tif d’au­teurs et d’ac­teurs dont je fais par­tie et qui s’appelle The Morons. Et plein d’autres choses às uivre !

Plus d’in­fos sur Drew Gas­pari­ni et sur Broad­way au Carré