Rencontre avec Colton Pometta, producteur et metteur en scène américain

0
225
Colton Pometta (c) DR
Colton Pomet­ta © DR

Colton Pomet­ta, pou­vez-vous nous présen­ter votre parcours ?
Je suis né et j’ai gran­di dans une petite ville de Cal­i­fornie. Le milieu artis­tique n’y était pas très dévelop­pé et mon intérêt pour le théâtre était inhab­ituel, mais grâce à mes par­ents incroy­ables et quelques sou­tiens for­mi­da­bles dans ma ville, j’ai été encour­agé à suiv­re mes rêves. J’ai com­mencé à tra­vailler en Cal­i­fornie, en tant qu’ac­teur pro­fes­sion­nel à par­tir de l’âge de dix ans.
J’ai ensuite été for­mé à l’In­ter­lochen Arts Acad­e­my, puis au Cir­cle in The Square The­atre School à New York.  Puis, j’ai tra­vail­lé dans des pro­duc­tions régionales avant de m’in­staller à New York. Là, j’ai immé­di­ate­ment eu envie de créer mes pro­pres pro­jets. Je pen­sais audi­tion­ner pour les pro­jets des autres, mais finale­ment, quelques mois après mon arrivée à New York, j’ai mon­té ma société de pro­duc­tion et pro­duit mon pro­pre spec­ta­cle. Depuis, j’ai pro­duit près de cinquante con­certs, lec­tures, spec­ta­cles ain­si que la tournée d’un spec­ta­cle jeune pub­lic. J’ai égale­ment tra­vail­lé en tant que met­teur en scène et choré­graphe, avec une spé­cial­ité pour le théâtre musi­cal émergent.

Com­ment vous est venue l’idée du Song­writ­ers’ Salon (un ren­dez-vous new-yorkais met­tant en avant de jeunes auteurs de théâtre musical) ?
J’avais envie de met­tre en avant des com­pos­i­teurs de théâtre musi­cal con­tem­po­rain, ne pas voir unique­ment leurs com­po­si­tions inter­prétées par les autres. C’est une chance de pou­voir faire la con­nais­sance, d’une façon décon­trac­tée, avec les artistes qui sont der­rière ces mots et ces musiques. Le grand pub­lic con­naît le théâtre musi­cal sous son aspect le plus com­mer­cial mais il y a énor­mé­ment d’œuvres en ges­ta­tion, nou­velles et orig­i­nales, et qui ne sont pas basées sur un film ! Il faut faire un effort pour les repér­er puis en faire la pro­mo­tion. Le but est de créer de la vis­i­bil­ité et du buzz pour ses nou­veaux auteurs, fidélis­er un pub­lic et amen­er le tra­vail de ces auteurs au niveau suivant.

Que pou­vez-vous nous dire sur l’édi­tion parisi­enne du Song­writ­ers’ Salon, le 4 mars prochain au Car­ré Parisien ?
Je suis très ent­hou­si­aste à pro­pos de cette édi­tion parisi­enne. J’ai choisi trois tandems très dif­férents. Ils ont cha­cun des spec­ta­cles écrits en anglais qui ont beau­coup de poten­tiel pour être pro­duits aux Etats-Unis. J’ai hâte de faire la con­nais­sance avec cha­cun des auteurs au cours de la soirée. C’est ça, le principe du Song­writ­ers’ Salon !

Vous assurez égale­ment la direc­tion d’ac­teurs du spec­ta­cle Island Song de Carn­er et Gre­gor, qui jouera à la Comédie Nation. Com­ment chez-vous ren­con­tré Carn­er & Gre­gor et qu’est-ce qui vous a plus dans leur projet ?
J’ai tra­vail­lé avec beau­coup d’au­teurs de théâtre musi­cal con­tem­po­rain à New York mais je n’avais encore jamais tra­vail­lé avec Carn­er et Gre­gor. Ils font un tra­vail mer­veilleux et je suis ravi de voy­ager avec eux à l’é­tranger pour les aider à racon­ter leur his­toire. C’est un très beau spec­ta­cle, et j’en apprends quelque chose sur moi-même à chaque fois que j’é­tudie un peu plus les per­son­nages. J’ai ren­con­tré Lisan­dro Nesis lors de son dernier voy­age à New York, nous nous sommes bien enten­dus et il fal­lait qu’on tra­vaille ensem­ble. Il m’a par­lé de ce pro­jet et m’a mis en con­tact avec Sam et Derek. Il aura fal­lu que ce soit un touriste venu de Paris qui me présente deux col­lègues new-yorkais !

Quels sont vos projets ?
Actuelle­ment, je pro­duis et mets en scène un nou­veau musi­cal dans une uni­ver­sité à New York. Les étu­di­ants sont impliqués dans la créa­tion com­plète du spec­ta­cle et nous démar­rerons en avril. Le départe­ment ciné­ma a filmé tout le proces­sus de créa­tion. Nous faisons un doc­u­men­taire sur le ce tra­vail, que nous soumet­trons ensuite aux festivals.
Je con­tin­ue égale­ment le Song­writ­ers’ Salon, tous les mois au Times Square Arts Cen­ter.  Actuelle­ment, j’aide cer­tains des auteurs sélec­tion­nés dans le passé a met­tre en marche leurs pro­jets. Je pro­duirai et met­trai en scène des con­certs et des lec­tures de leurs spec­ta­cles plus tard dans l’an­née. Enfin, je pro­duis, mets en scène et choré­gra­phie un musi­cal con­tre le har­cèle­ment à l’é­cole, inti­t­ulé Wan­da’s World. Le spec­ta­cle a fait le tour des écoles et des théâtres à l’au­tomne dernier et je prévois une nou­velle tournée pour la fin de l’année.

Song­writ­ers’ Salon le 4 mars à 19h30 au Car­ré Parisien, 1 rue du Général Beuret (Paris 15) avec Vidal & Salvia, Khand­jian & Ly-Cuong, Carn­er & Gregor.
Island Song le 6 et 8 mars à la Comédie Nation, 77 rue de Mon­treuil (Paris 11).