Qui se cache derrière Blanche-Neige et moi ?

0
252

Com­ment vous êtes-vous ren­con­trés et pourquoi avez-vous décidé de tra­vailler ensemble ?
Sophie  Kauf­mann (livret et paroles) : Cindy, Seb et moi nous sommes ren­con­trés à nos débuts dans la comédie musi­cale. Tout droit sor­tis de nos écoles respec­tives, on fai­sait nos pre­mières armes sur des comédies musi­cales jeune pub­lic, essen­tielle­ment au Théâtre Mar­soulan à Nation (qui a fer­mé en juin 2013).

Seb Val­ter (co-com­pos­i­teur) : J’ai ren­con­tré les filles sur le spec­ta­cle Sym­pho­nia (de Cécile Jabi­net) et Sébastien Ménard (co-com­pos­i­teur) et Nico­las Guilleminot (le met­teur en scène) sur le spec­ta­cle Sauna (Clav­el). C’est tout sim­ple­ment l’en­vie d’avoir d’autres pro­jets, et de mêler nos dif­férents tal­ents, qui nous a rapprochés.

Cindy Féroc (livret et paroles) : C’est Seb qui nous a pro­posé de créer un pro­jet ensem­ble. Nous avons répon­du un « pourquoi pas » un peu dés­abusé pour, finale­ment, trou­ver dans cette équipe de créa­tion une vraie symbiose.

On peut s’é­ton­ner de choisir Blanche-Neige comme sujet de spec­ta­cle alors que ça a déjà été traité tant de fois…
Seb Val­ter : À dire vrai, on cher­chait à faire un spec­ta­cle avec un nom con­nu et, en recher­chant un peu dans les con­tes, la Blanche Neige des Frères Grimm m’a tout de suite inspiré. J’ai tout de suite vu un poten­tiel à créer un spec­ta­cle autour… Ne me deman­dez pas pourquoi, c’é­tait de l’in­tu­ition pure (rires). Les filles n’é­taient pas embal­lées au début, mais ça l’a fait. Ce n’est qu’après avoir com­mencé à boss­er dessus qu’une pléi­ade de spec­ta­cles sur Blanche Neige a fait son appari­tion. Bad !

Sophie Kauf­mann :  Il nous sem­blait impor­tant d’u­tilis­er la forme du con­te pour enfants pour trans­met­tre les grands mes­sages et les valeurs pro­pres à ce style si par­ti­c­uli­er : arriv­er à touch­er et faire un peu réfléchir les enfants tout en les faisant rire aux éclats. La forme de la comédie musi­cale est aus­si telle­ment bien adap­tée aux enfants : en gar­dant leur atten­tion éveil­lée par les change­ments de rythme et les mélodies entraî­nantes, et en les touchant pro­fondé­ment ! La gageure était donc de pren­dre un con­te vu et revu et d’y jeter un regard tout neuf pour en faire quelque chose de totale­ment original.

Sophie Kaufmann dans Blanche-Neige et moi (c) Olivier Barrot
Sophie Kauf­mann dans Blanche-Neige et moi © Olivi­er Barrot

Com­ment a évolué le spec­ta­cle depuis la lec­ture promet­teuse à laque­lle nous avions assisté au XXe Théâtre en novem­bre 2012 ?

Cindy Féroc : La lec­ture au Vingtième Théâtre a été incroy­able pour nous. S’apercevoir que toutes nos blagues mar­chaient, que les enfants ET les adultes riaient à gorge déployée, réus­sir à touch­er une majorité des gens présents, c’est encore aujour­d’hui un sou­venir mémorable.

Sophie Kauf­mann : Cette lec­ture nous a per­mis de « tester » un peu notre bébé ! Quand vous écrivez et com­posez en vase clos pen­dant des mois, c’est dur d’avoir le recul néces­saire pour se ren­dre compte de ce que donne le spec­ta­cle ! Avec les remar­ques des uns et des autres, nous avons réfléchi aux points forts et aux points faibles de notre spec­ta­cle et nous avons remanié cer­taines par­ties, notam­ment le début et la fin qui doivent être par­ti­c­ulière­ment soignés. Puis nous avons com­mencé à vrai­ment tra­vailler la mise en scène avec notre « famille »… En effet, nous nous sommes entourés de gens en qui nous avions con­fi­ance puis, plus tard, en les choi­sis­sant sur audi­tion, avec des gens qui avaient le même univers que nous. Nous sommes par­tis une semaine en rési­dence près de Nev­ers pour mon­ter le spec­ta­cle et être prêts pour un show case en sep­tem­bre 2013 au Théâtre de Dix Heures, qui a abouti très vite à une pro­gram­ma­tion régulière ! Et depuis févi­er, nous sommes à l’af­fiche du Théâtre La Bous­sole. [voir notre cri­tique]

Seb Valter et Cindy Féroc dans Blanche-Neige et moi (c) Olivier Barrot
Seb Val­ter et Cindy Féroc dans Blanche-Neige et moi © Olivi­er Barrot

Com­ment voyez-vous le futur de Blanche-Neige et moi ? Et le vôtre, en tant qu’équipe artistique ?
Seb Val­ter  : C’est une ques­tion per­ti­nente ! On aimerait grande­ment que le spec­ta­cle avance comme il le mérite… On a mis beau­coup de gens à con­tri­bu­tion dessus et les gens aiment le spec­ta­cle. Donc nous souhaitons du suc­cès avant tout !

Sophie Kauf­mann : Nous voudri­ons con­tin­uer au Théâtre La Bous­sole à la sai­son prochaine car c’est un très beau théâtre, tout neuf et avec un vrai poten­tiel… nous nous sen­tons bien là-bas.

Cindy Féroc : Nous souhaitons aus­si faire un Avi­gnon et par­tir en tournée. Et, si nous arrivons à sor­tir notre épin­gle du jeu, nous seri­ons motivés par l’écri­t­ure d’un nou­veau spec­ta­cle… et nous avons déjà une petite idée du sujet … mais chuuuut !