Prenez Soin de Vous Pour Moi (Critique)

0
258

Prenez Soin de Vous Pour MoiAdap­ta­tion Vin­cent Puysségur et Gérald Tur­j­man du roman Les fans sans bal­ance de François Joly par la com­pag­nie Le radeau
Mise en scène : Vin­cent Puysségur
Avec Alain Bert, Jean Mereu, Nicole Mou­ton, Vin­cent Puysségur
Univers sonore : Gilbert Gandil
Lumières : Philippe Andrieux
Scéno­gra­phie : Célia Guine­mer Langlois

Notre avis :
Prenez Soin de Vous Pour Moi (« Take Care of You, For Me ») est une adap­ta­tion théâ­trale d’un roman de série noire, Les Fans Sans Bal­ance de François Joly. A par­tir d’un face-à-face entre Sapey et le com­mis­saire Granier, c’est toute une his­toire entremêlant le devoir de mémoire et l’amour du jazz qui est con­tée. Sapey était l’a­mi d’un vieux musi­cien juif ayant ren­con­tré dans un camp de con­cen­tra­tion une grande trompet­tiste améri­caine noire oubliée, Valai­da Snow. Plusieurs décen­nies après cette ren­con­tre, un instru­ment de musique créé dans de ter­ri­bles con­di­tions est à l’o­rig­ine de plusieurs morts…

Vin­cent Puysségur (jeu, adap­ta­tion et mise en scène) tourne plusieurs pages d’his­toire, celles de la guerre mais aus­si celles du jazz en évo­quant le des­tin de Valai­da Snow, une véri­ta­ble étoile oubliée. L’oeu­vre intè­gre égale­ment des élé­ments de fic­tion dans sa dimen­sion poli­cière tout en con­ser­vant la volon­té d’in­ter­roger sur le devoir de mémoire, indi­vidu­elle et col­lec­tive, et sur les extrêmismes d’hi­er et d’au­jour­d’hui. Plusieurs séquences de jazz, jouées avec finesse par Jean Mereu à la trompette, accom­pa­g­nent le déroule­ment de l’in­trigue. Ces belles notes de musique et quelques touch­es d’hu­mour per­me­t­tent à l’oeu­vre de ne pas vers­er unique­ment dans un reg­istre som­bre. Dans une mise en scène et une scéno­gra­phie épurées, Vin­cent Puysségur, Alain Bert et Nicole Mou­ton font de Prenez Soin de Vous Pour Moi un moment fort de théâtre qui ne peut laiss­er indifférent.