Ouverture de saison le 12 septembre pour l’opéra-théâtre de Metz

0
336

A par­tir du 12 sep­tem­bre l’opéra-théâtre de Metz pro­pose dans sa ravis­sante salle une pro­gram­ma­tion riche et var­iée. Hélas pas de comédie musi­cale — puisque Fol­lies, ini­tiale­ment prévu, ne sera pas repris durant cette sai­son. En revanche de nom­breux spec­ta­cles musi­caux où l’opéra, ver­sion con­cert pour Turan­dot ou scénique pour Les caprices de Mar­i­anne et La vie parisi­enne — dans le domaine opéra bouffe, par exem­ple. Auréolé du suc­cès con­nu à Bus­sang Small talk, la pièce de Car­ole Fréchette, fera par­tie des pièces de théâtre à l’af­fiche, tout comme des clas­siques La dou­ble incon­stance ou Le malade imag­i­naire. Quelques bal­lets se partageront l’af­fiche, de Cen­drillon au Sacre du print­emps.

Dans les ini­tia­tives orig­i­nales notons Jeux d’en­fants, spec­ta­cle musi­cal d’après les oeu­vres de Bizet, qui s’adressera aux plus jeunes. Un amour en guerre est un opéra inédit avec un livret de PPDA… Une curiosité, donc. Une sai­son, même si elle est rel­a­tive­ment sage, qui per­me­t­tra à tout un cha­cun de  décou­vrir des univers variés.

Plus de détails sur le site de l’Opéra-théâtre.