Novembre 2007

0
96

Monica West et Jake Simons dans Dirty Dancing © Steve Stober Photography
Mon­i­ca West et Jake Simons dans Dirty Danc­ing © Steve Sto­ber Photography
Dirty Danc­ing — The Clas­sic Sto­ry On Stage
The Roy­al Alexan­dra The­atre (Toron­to), du 31 octo­bre 2007 au 1er juin 2008
De nom­breuses villes cana­di­ennes et améri­caines ont été arpen­tées par Eleanor Berg­stein (auteure) et James Pow­ell (met­teur en scène) pour trou­ver ceux qui créeraient « Baby » ain­si que « John­ny » pour la pre­mière pro­duc­tion nord-améri­caine de Dirty Danc­ing ! Le toron­tois Jake Simons (West Side Sto­ry, Song and dance, Grease) campera John­ny. Frances ‘Baby’ House­man sera inter­prétée par Mon­i­ca West, danseuse de bal­let, issue du Rochester City Bal­let. La dis­tri­b­u­tion, qui com­plète cette pro­duc­tion, est com­posée, en majorité, de jeunes tal­ents cana­di­ens, inclu­ant la gag­nante de Cana­di­an Idol de 2005, Melis­sa O’Neil. Lien

Sweeney Todd : The Demon Bar­ber of Fleet Street
The Princess of Wales The­atre (Toron­to), du 6 novem­bre au 9 décem­bre 2007
Con­sid­érée par bon nom­bre de gens comme la plus grande comédie musi­cale de tous les temps, Sweeney Todd sera de pas­sage, pour un temps lim­ité, dans la ville reine ! Ne ratez pas la chance de voir cette pièce de Stephen Sond­heim, avant la sor­tie du film, prévue le 21 décem­bre 2007 ! Judy Kaye (Phan­tom of The Opera, Mam­ma Mia) sera Mrs. Lovett et David Hess (Annie Get Your Gun) sera le bar­bi­er démo­ni­aque. Lien

Cross­road : An Aston­ish­ing Musi­cal Journey
Cen­taur The­atre (Mon­tréal) jusqu’au 11 Novem­bre 2007
Un peu de jazz, un peu d’opéra et de la sal­sa — de nom­breuses chan­sons orig­i­nales pleines
d’é­mo­tions, envelop­pées dans une his­toire d’amour pas­sion­née. Lien

Chick­a­saw : The Elixir of Love
Arts Knowl­ton (Knowl­ton), jusqu’au 11 novem­bre 2007
Un avo­cat mon­tréalais faisant du porte-à-porte, en ven­dant des philtres d’amour, se retrou­ve au milieu d’un raid de guerre civile améri­caine, raté, sur les bancs de St. Albans, dans le Vermont.

Muguette Nucléaire
Théâtre Out­remont (Mon­tréal), du 22 au 24 novem­bre 2007
La nou­velle créa­tion de Marc Drouin et Robert Léger (Pied de Poule).
Après un pas­sage fort remar­qué, en sep­tem­bre, au Théâtre Out­remont, Muguette Nucléaire est de retour pour trois représen­ta­tions seule­ment. Lien

Luis Mar­i­ano : Le coeur qui chante
Théâtre Coro­na (Mon­tréal), les 7, 8, 9, 10, 15, 16, 17, 24, 25 novem­bre 2007
Écrit et mis en scène par Mouffe, ce spec­ta­cle nous fait décou­vrir Luis Mar­i­ano, le pre­mier mil­lion­naire de la musique, de ses débuts à Paris en 1945 jusqu’à sa mort en 1972. Le chanteur Cor­neliu Mon­tano, entouré de danseurs et chanteurs, nous inter­prète ses plus grands suc­cès, de « Mex­i­co », à « Rossig­nol », en pas­sant par « La Belle de Cadix ». Lien

Neuf (en tournée)
Salle J.-Antonio-Thompson (Trois-Riv­ières), les 2, 3 et 4 novem­bre 2007
Salle Des­jardins (St-Hyacinthe), les 9, 10 et 11 novem­bre 2007
Théâtre des Deux-Rives (St-Jean-sur-Riche­lieu), les 16, 17 et 18 novem­bre 2007
Théâtre du Vieux Ter­re­bonne (Ter­re­bonne) les 22, 23 et 24 novem­bre 2007 

Vous avez raté Neuf lors de son pas­sage dans la
métro­pole ? Voilà votre chance car Neuf part en tournée ! Sur une mise en scène de Denise Fil­i­a­trault avec Serge Posti­go dans le rôle de Gui­do. Lien

We Will Rock You
Canon The­atre (Toron­to), jusqu’au 6 jan­vi­er 2008
Cette pro­duc­tion est basée sur les chan­sons du groupe légendaire Queen. Le québé­cois Yvan Ped­neault y tient le rôle de Galiléo. Lien

Nou­veau sur Montréal !

Tout comme New-York, Lon­dres et Toron­to, Mon­tréal a main­tenant sa bil­let­terie à rabais. En effet, depuis le 10 octo­bre dernier, La Vit­rine cul­turelle de Mon­tréal a pignon sur rue, au 145, rue Sainte-Cather­ine Ouest, à l’in­térieur de la Place des Arts. Située dans le quarti­er des spec­ta­cles, vous pou­vez y trou­ver des bil­lets de dernière minute, avec rabais, ou des bil­lets à prix réguli­er. Vous pou­vez aus­si, via leur site Inter­net, accéder au cal­en­dri­er cul­turel de la grande région mét­ro­pol­i­taine. Lien

Livre-Disque

Le Géant de la Forêt : Un voy­age musi­cal d’Hélio Ziskind, illus­tré par Pierre Pratt.

Copro­duc­tion cana­do-brésili­enne, Le Géant de la Forêt racon­te en 17 chan­sons, les aven­tures de Galilée, coq chanteur, devenu célèbre qui donne ren­dez-vous à ses amis — trois poules, un cheval et un garçon — au pied d’un arbre géant, âgé de 1500 ans, le Jequitiba.
C’est la chanteuse d’o­rig­ine brésili­enne Bïa (Grand prix de l’A­cadémie Charles-Cros 1997 et Félix Album de l’an­née — musique du monde 2006) qui a assuré, avec brio, la tra­duc­tion. Elle a aus­si con­tribué au pro­jet, en tant qu’in­ter­prète, avec le fran­co-améri­cain Thomas Hell­man (Coup de coeur chan­son Charles-Cros et prix Félix-Leclerc 2007) ain­si que Mon­i­ca Freire et Paulo Ramos, tous deux d’o­rig­ine brésili­enne et Mon­tréalais d’adop­tion. Richard Séguin prête sa voix le temps d’une chan­son et per­son­ni­fie un coq super­star dans « La let­tre de Galilée » alors que Georges Mous­ta­ki con­clut l’his­toire en duo avec Bïa dans « Le sourire du Jequitiba ».

Envie de l’acheter ?