Notre Dame de Paris a révélé sa distribution

0
160

Le lun­di 30 mai se tenait le show­case de Notre Dame de Paris au Théâtre du Châtelet. Reçue par Richard Coc­ciante et Luc Pla­m­on­don, les auteurs-com­pos­i­teurs, la presse ain­si que cer­tains fans du spec­ta­cle étaient invités à décou­vrir le nou­veau cast­ing de cette pro­duc­tion aux mul­ti­ples succès.

Créé en France en 1998 (sor­tie de l’al­bum) au moment ou Star­ma­nia était loin dans les mémoires des spec­ta­teurs et la comédie musi­cale presque oubliée du grand pub­lic, Notre Dame de Paris a su dépous­siér­er les codes du genre et pro­pos­er de nou­velles choses provo­quant la folie du pub­lic et ouvrant la porte aux nom­breuses comédies musi­cales qui lui ont succédé.
Le pre­mier sin­gle « Belle » a été ven­du a plus de 2 500 000 exem­plaires et le DVD a plus d’un mil­lion. Avec deux Vic­toires de la Musique et une présence dans pas moins de quinze pays, le suc­cès de cette comédie musi­cale est indé­ni­able et rassem­ble des généra­tions depuis bien­tôt 20 ans.

Richard Cocciante et Luc Plamondon (c) Patrick Carpentier
Richard Coc­ciante et Luc Pla­m­on­don © Patrick Carpentier

C’est donc autour du piano que Richard Coc­ciante s’est instal­lé avec son com­parse de longue date, Luc Pla­m­on­don, pour un accueil chaleureux et con­vivial. Ils ont racon­té la genèse du spec­ta­cle, M. Coc­ciante impro­visant de jolies mélodies et M. Pla­m­on­don con­tant le tout. Les notes impro­visés faisant place à la voix de Richard Coc­ciante mur­mu­rant les pre­mières mesures des tubes de la célèbre comédie musi­cale et les futurs inter­prètes arrivant sur scène : un enchaîne­ment par­fait et très ludique pour le spectateur.

Ain­si, les sept per­son­nages prin­ci­paux sont dévoilés. Si nous savions déjà que Daniel Lavoie rejoindrait à nou­veau le cast­ing dans son rôle orig­i­nal de Frol­lo, le reste de la troupe se com­pose d’une moitié d’an­ciens du spec­ta­cle dans le monde et de nou­veaux venus.

Hiba Tawa­ji (The Voice) inter­prétera Esmer­al­da, la bohémi­enne de Paris. Ange­lo Del Vec­chio repren­dra son rôle de Qua­si­mo­do qu’il a déjà inter­prété en Ital­ie et pen­dant la tournée asi­a­tique (ver­sion anglaise).
Richard Charest (Les Aven­tures de Rab­bi Jacob, 17 fois Max­im­i­lien, Il était une fois Joe Dassin…) endossera à nou­veau le man­teau de Gringoire le poète.
Alyzée Lalande, récem­ment décou­verte dans Le Bal des Vam­pires et Le Voy­age Extra­or­di­naire de Jules Verne incar­n­era Fleur-de-Lys aux côtés de  Mar­tin Giroux (Drac­u­la, Joe Dassin — la grande fête musi­cale, Big Bazar, Pla­m­on­don …), le nou­veau Phoebus.
Enfin, Jay (Poet­ic Lover, Cindy 2002...) rejoin­dra l’équipe en tant que Clopin, le chef des sans-papiers.

Richerd Charest (c) Patrick Carpentier
Richard Charest © Patrick Carpentier

Pour finir, Nico­las Talar, l’un des pro­duc­teurs du spec­ta­cle a tenu à pré­cis­er que la pro­duc­tion s’as­so­cie à l’aide aux jeunes dia­bé­tiques afin de faire des recherch­es sur le dia­bète. A ce titre, les spec­ta­teurs qui achè­tent leurs places seront amenés à vers­er un don à l’as­so­ci­a­tion qui sera déduit (à hau­teur de 50% de la valeur du don) du prix du bil­let pour Notre Dame de Paris.
Une jolie ini­tia­tive menée par la pro­duc­tion et un cast­ing de charme, voila deux bonnes raisons de décou­vrir ou redé­cou­vrir à nou­veau ce spectacle.

Notre Dame de Paris sera pour quelques représen­ta­tions au Palais des Con­grès à par­tir du 23 novem­bre 2016 et en tournée dans toute la France en 2017.
Retrou­vez toutes les infor­ma­tions et la bil­let­terie sur leur site ici.

Angelo Del Vecchio (c) Patrick Carpentier
Ange­lo Del Vec­chio © Patrick Carpentier