Magali Bonfils

0
499
Magali Bonfils ©DR
Mag­a­li Bon­fils ©DR

Mag­a­li est à l’af­fiche de L’Ul­time Ren­dez-vous, à la Péniche Opéra du 11 au 29 sep­tem­bre. En octo­bre, on la retrou­vera dans Cent ans de Music Hall, à la Grande Comédie.

Nom : Bonfils

Prénom : Magali

Date de nais­sance [NDLR : année fac­ul­ta­tive mais ce serait bien si vous la met­tiez] : 27 sep­tem­bre 1974

J’adore : Une bonne bouffe entre amis, le ski nau­tique, danser la sal­sa avec mon frère, faire le boeuf en famille, organ­is­er des sur­pris­es, voir mon amoureux sur scène…

Je déteste : me ren­dre compte que le stress parisien déteint sur moi, les pieds paquets.

Ma couleur préférée : Le turquoise du Lac de Sainte Croix

Mon péché mignon : Le champagne

L’autre méti­er que j’au­rais pu faire : Eleveur de chevaux

La chose que j’emporterais sur une île déserte : mon Ipod, et une crème solaire anti rides !

Mon pire cauchemar : Per­dre mon enfant

Sucré ou salé ? Sulé / sacré

En ce moment, j’é­coute : John May­er, Joao Gilber­to orchestré par Claus Oger­mann (sub­limis­sime…), Robin Mac Kelle.

En ce moment, je lis : Rien du tout„ en ce moment le soir, je guette les étoiles filantes ! Ah si, Peter Pan , tous les soirs, mais pas pour moi !!

Mon idole quand j’avais dix ans était : Pas d’i­dole, mais j’avais un gros faible pour Madon­na et beau­coup d’ad­mi­ra­tion pour mon père.

Mon idole aujour­d’hui est : Tou­jours pas d’i­doles mais cer­tains me font tomber : James Tay­lor, Mau­rane, Rick­ie Lee Jones, Romy Schnei­der, Claude Nougaro, Anna Gaval­da, Bil­ly Bob Thorn­ton, Franck Sina­tra, Bernadette Peters…

Ma comédie musi­cale préférée : Je m’au­torise un quar­té !! : Chica­go, The Pro­duc­ers, Yentl, Into The Woods.

Le rôle que je rêve d’in­ter­préter : Roxie

La per­son­ne avec qui je rêve de tra­vailler : Là encore il y en a beau­coup : Stephen Sond­heim, Pierre Notte, Quin­cy Jones, Mau­rice Van­der, Toots Thiele­mans, Jacques Audi­ard, Jude Law (et qu’au­cune d’en­tre vous ne me dise le con­traire, n’est-ce pas les filles ??!!!)

Trois adjec­tifs qui me décrivent : Bosseuse, têtue, généreuse.

Ques­tion posée par la précé­dente vic­time de Ze inter­roga­toire, Del­phine Grand­sart : Pour quelles raisons fais-tu ce méti­er ? Pour gag­n­er beau­coup d’ar­gent !!! Ah ah ah !!! Non, plus sérieuse­ment, je n’ai jamais rêvé d’autre chose, à 12 ans, je le notais déjà sur mes fich­es sco­laires. Ce méti­er est une aven­ture per­ma­nente, avec des moments fab­uleux et d’autres bien moins drôles, la vie quoi !! Mais cette ren­con­tre avec les autres, à tra­vers leurs oeu­vres et tal­ents respec­tifs, livrés par cha­cun comme un cadeau des tripes est, me sem­ble-t-il, une chose qui vaut vrai­ment, mais alors vrai­ment le coup sur cette petite planète qui ne tourne pas bien rond.

La ques­tion que je pose à la prochaine vic­time de ze inter­roga­toire : Tu nous écris le pre­mier cou­plet de la chan­son qu’on pour­rait présen­ter au prochain con­cours de l’Eurovision ?!

Ma devise : Celui qui com­bat peut per­dre, mais celui qui ne com­bat pas a déjà perdu…