L’incroyable histoire du Cancan

0
234

lincroyable-histoireducancanLe can­can sur­git au car­naval de Paris de 1825 comme une impro­vi­sa­tion réservée aux hommes. Sim­ple image de la gaîté parisi­enne ? Pas seulement…
Qu’une femme s’avise d’en­tr­er dans la danse et voici la sub­ver­sive arrêtée, puis traînée devant les tri­bunaux. Au bal Chi­card, à la Closerie des Lilas, au bal Mabille, à l’Élysée-Mont­martre ou au Moulin Rouge, les pas du can­can se moquent de l’ar­mée, de l’Église et de la morale bour­geoise. Le can­can, ce n’est pas une danse, c’est un délit ! Bat­tant la cadence de leurs gam­bettes gainées de noir, Rigol­boche, la Goulue, Grille d Égout, Nini Pat­te en l’Air et tant d’autres agi­tent leurs jupons comme le dra­peau de leur émancipation.

Nadège Maru­ta, danseuse au Moulin Rouge et choré­graphe pour Jérôme Savary, signe un très beau livre riche­ment illus­tré sur ces femmes « rebelles et inso­lentes », les parisi­ennes qui mènent la danse. Paru aux édi­tions Pari­gramme, cet ouvrage savant, au style alerte, per­met de tout con­naitre sur le can­can en faisant explos­er au pas­sage les clichés liés au genre. Il est vrai que cette danse est sou­vent car­i­cat­u­rale et dénaturée. L’au­teur rend égale­ment un hom­mage aux danseuses et aux danseurs  qui ne peu­vent maîtris­er ce style qu’après de longues heures de tra­vail. Sans sou­p­lesse ni endurance physique, point de can­can… Il est égale­ment pas­sion­nant de décou­vrir tous le sous texte puisque cette danse fut révo­lu­tion­naire et cri­tique, grâce à ses fig­ures, le mil­i­taire comme le religieux. Elle peut évo­quer divers­es pra­tiques éro­tiques et, par le biais des frou frou et de la lib­erté des danseuses, demeure très sex­uée. Les dif­férentes fig­ures sont étudiées et expliquées, de la crevette à la cathé­drale en pas­sant par le coup de pied à la lune… De son orig­ine chao­tique, vers 1825, à aujour­d’hui, le can­can n’a jamais quit­té la scène. Amoureuse de son sujet, Nadège Maru­ta le partage avec bonheur.

Com­man­der le livre sur Ama­zon