L’Homme de la Mancha

0
404

L'Homme de la ManchaLivret: Dale Wasserman

Paroles: Joe Darion

Musique :  Mitch Leigh

Adap­ta­tion française : Jacques Brel

Mise en scène : René Richard Cyr

Arrange­ments et direc­tion musi­cale : Benoit Sarrasin

Assis­tance à la mise en scène et régie : Lou Arteau

Scéno­gra­phie : Réal Benoit

Cos­tumes : François St-Aubin

Dis­tri­b­u­tion  :  Jean Maheux (Don Qui­chotte), Éve­lyne Géli­nas (Aldonza/Dulcinéa), Syl­vain Scott (San­cho Pança), Stéphane Bru­lotte, Roger Larue, Stéphan Côté, Cather­ine Vidal, Michelle Labon­té et Syl­vain Massé.

La scène se déroule à Séville à la fin du XVIe siè­cle. Miguel de Cer­vantes est amené dans une salle com­mune d’une prison de l’In­qui­si­tion, accom­pa­g­né de son valet et encadré par des sol­dats. Au départ de ceux-ci, les pris­on­niers les dépouil­lent. Un des pris­on­niers, le « Gou­verneur », demande les raisons de l’in­car­céra­tion de Cer­vantes. Il répond « Je suis poète et homme de théâtre ».

Le « Gou­verneur » lui sig­ni­fie qu’un procès va être ouvert par ses com­pagnons d’in­for­tune. Cer­vantes leur aban­donne son cof­fre, rem­pli de cos­tumes et d’ac­ces­soires de théâtre, gar­dant pour lui, un paquet : le man­u­scrit qu’il est en train d’écrire. Devant la volon­té de destruc­tion du Gou­verneur, il plaide pour offrir un spec­ta­cle où tous les pris­on­niers joueront un rôle. Suiv­ez le chem­ine­ment de mon imag­i­na­tion et vous le ver­rez. Son nom, Alon­so Qui­jana, sa con­di­tion, hobereau de campagne.