L’extra Bal — Paris quartier d’été — (Critique)

0
235

Danser sur John Cage ? Guinch­er sur de la musique con­tem­po­raine ? Vous plaisantez ?

Mais pourquoi pas, au fait ? Spec­ta­cle et expéri­ence col­lec­tive, L’Ex­tra Bal donne les clefs pour entr­er dans la musique et dans la danse. Emmenés par Brigitte Seth, Ros­er Montl­ló Guber­na et les musi­ciens du Cabaret con­tem­po­rain, piétinez vos préjugés !

Notre avis : Le hall du 104 a été réqui­si­tion­né pour ce spec­ta­cle inter­ac­t­if réus­si. Tout com­mence par un duo mali­cieux entre Brigitte Seth et Ros­er Montl­ló Guber­na qui, assis­es pen­dant que le pub­lic se masse devant la scène et s’as­soit par terre, frap­pent le sol de leur talons, ambiance fla­men­co, tem­po rapi­de­ment inter­rompu « ça c’é­tait l’an­née dernière », s’a­muse Brigitte Seth. Et le pro­gramme de se dévoil­er : cinq morceaux de John Cage (dont plusieurs datent des années 40) seront inter­prétés en direct. Qua­tre choré­graphes très dif­férents, tant par leurs orig­ines que par leurs âges exé­cu­tent une choré­gra­phie sur le morceau. Plusieurs « cap­i­taines » dis­séminés dans le pub­lic se char­gent, une fois le morceau ter­miné, d’ap­pren­dre la choré­gra­phie (très sim­ple) et d’en­cour­ager les timides à participer.

Et ça marche… Les spec­ta­teurs s’a­musent à être danseurs, les morceaux de John Cage choi­sis pour leur mélodie ou leur rythme, per­me­t­tent à tout un cha­cun de s’ex­primer dans une rel­a­tive lib­erté. Autant dire que la troupe a été chaleureuse­ment applaudie et, au bout de la cinquième choré­gra­phie, les spectateurs/danseurs étaient frus­trés de ne pas pour­suiv­re l’aven­ture. Une réus­site qui rap­pelle le for­mi­da­ble tra­vail qu’avait entre­pris voici plusieurs années Michel Reil­hac avec son Bal mod­erne basé les étés à Chail­lot. La preuve, une fois encore, que le pub­lic aime être inté­gré à une expéri­ence théâ­trale, gestuelle, choré­graphique, pour peu qu’elle soit menée avec tal­ent, élé­gance et humour.

Ultime chance de vivre cette expéri­ence : le jeu­di 2 août Le jeu­di 2 août 2012 à 21h au théâtre équestre Zin­garo d’Aubervilliers.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à con­sul­ter le site de Paris quarti­er d’été.