Les pop musicals — Déferlante pop sur le West End

0
263
All You Need Is Love ©DR
All You Need Is Love ©DR

Une nou­velle ten­dance dans le paysage de la comédie musi­cale en Grande Bre­tagne : le pop musi­cal. Il s’ag­it de pren­dre un groupe de var­iétés dont les titres sont plus que con­nus à tra­vers le monde et d’in­té­gr­er ses chan­sons au sein d’une comédie musi­cale. L’idée n’est pas neuve (on se sou­vient de la réjouis­sante comédie musi­cale Bud­dy née en 1989) mais le phénomène s’ac­centue sérieuse­ment depuis le suc­cès ren­con­tré par Mam­ma Mia !. La recette pour­rait donc paraître un peu facile. Tout le monde aime et con­naît les chan­sons : pub­lic et suc­cès assuré ! Et pour­tant comme tou­jours dans le milieu du spec­ta­cle, le suc­cès artis­tique et com­mer­cial ne se sat­is­fait pas de recettes (et heureusement !).

Il n’y a qu’à se pencher de plus près sur le pre­mier type de pop musi­cal, assez proche du réc­i­tal. Pas d’his­toire glob­ale, juste quelques moments de vie situés dans un café ou un apparte­ment et accolés le temps des chan­sons. Le show ne repose que sur la qual­ité des inter­prètes et quelques choré­gra­phies et jeux de scène bien trou­vés. Pour Smokey Joe’s Café, créée en 1995 à par­tir des chan­sons de Leiber et Stoller, la sauce a pris. Ce n’est mal­heureuse­ment pas le cas de All you need is love créé à par­tir des chan­sons des Bea­t­les en 2001. Par peur de trahir les chan­sons orig­i­nales les ryth­miques n’ont pas été adap­tées pour la scène et le tout donne un cock­tail bien ennuyeux (imag­inez les Bea­t­les sans les Beatles !).

Pour­tant, We Will Rock You qui tri­om­phe à présent sur scène, prou­ve que même les chan­sons les plus cultes peu­vent être mod­i­fiées pour la comédie musi­cale. Ce nou­veau spec­ta­cle (2002) écrit à par­tir des musiques de Queen est un par­fait exem­ple du deux­ième type de pop musi­cal qui existe actuelle­ment et qui con­siste à insér­er les chan­sons dans une his­toire glob­ale. On retrou­ve ici la bonne vieille comédie musi­cale avec un charme en plus : la sur­prise d’en­ten­dre nos tubes cultes pren­dre une autre réso­nance dans le con­texte nou­veau qui leur est don­né. Et sou­vent les chan­sons n’y per­dent pas au change. Les titres de Queen à plusieurs voix (mas­cu­lines et féminines) n’en sont que plus beaux. Le pari est par­fois plus dif­fi­cile quand le réper­toire des groupes est musi­cale­ment moins var­ié. Pari pour­tant relevé par les créa­teurs de Our House (2002), fondée sur les chan­sons du groupe Mad­ness. Dans ce cas, un bon livret et une mise en scène à en couper le souf­fle font oubli­er le manque de diver­sité. Mam­ma Mia ! (1999), à l’o­rig­ine du suc­cès de ce nou­veau type de musi­cal est sans doute aus­si la plus réussie. Enchevêtrées dans une his­toire pleine d’hu­mour, les chan­sons d’Ab­ba retrou­vent toute leur jeunesse, avec une pointe d’ironie qui ne gâche rien.

Le plus dif­fi­cile est sans doute de trou­ver le fil con­duc­teur qui don­nera une cohérence aux chan­sons. L’idée la plus sim­ple a été trou­vée par les créa­teurs de Bud­dy qui ont racon­té l’his­toire de Bud­dy Hol­ly chan­tant le plus naturelle­ment du monde les chan­sons qu’il écrit. De même, la dernière comédie musi­cale en date est celle de Boy George, Taboo (2002), dans laque­lle celui-ci narre sa pro­pre ascen­sion puis sa dis­pari­tion du star sys­tem. La par­tic­u­lar­ité de cette petite dernière est que Boy George a eu le courage de ne pas se repos­er sur ses lau­ri­ers. Même si l’his­toire est son his­toire et que l’on retrou­ve quelques uns de ses tubes de l’époque, il a écrit pour ce spec­ta­cle 16 titres totale­ment nou­veaux. Cette recette est sans doute celle à suiv­re pour les pop musi­cals à venir : un peu d’an­cien pour les repères, du nou­veau pour la cohérence du show et comme d’habi­tude… du tal­ent à foi­son. Le dra­maturge Ben Elton, respon­s­able du livret de We will rock you, est déjà en train de planch­er sur Tonight’s the night une comédie musi­cale basée sur les chan­sons de Rod Stew­art ! Who’s next ?

Liste des oeu­vres citées :
All you need is love (chan­sons des Bea­t­les, 2001).
Bud­dy (chan­sons de Bud­dy Hol­ly, 1989).
Mam­ma Mia ! (chan­sons de Abba, 1999).
Our House (chan­sons de Mad­ness, 2002).
Smokey Joe’s café (chan­sons de Leiber et Stoller, 1995).
Taboo (chan­sons de Boy George, 2002).
We Will Rock You (chan­sons de Queen, 2002).