Les femmes s’en mêlent

0
304

Avec les groupes Clare and the Rea­sons & Fri­da Hy.

Le fes­ti­val Les Femmes S’en Mêlent célèbre la scène fémi­nine indépen­dante depuis main­tenant 12 ans. A sa nais­sance en 1997, il ne s’agis­sait alors que d’un unique con­cert parisien. Aujour­d’hui et depuis plusieurs années, Les Femmes S’en Mêlent s’é­tend sur plusieurs soirées et sur plusieurs villes de France, de Bel­gique, de Suisse, d’Alle­magne, d’Es­pagne et d’Angleterre.

Porté avec pas­sion et curiosité, recon­nu pour son éclec­tisme et son exi­gence, le fes­ti­val nous par­le de féminité, non de fémin­isme. Prenant appui sur une scène fémi­nine de plus en plus riche et var­iée, il s’est dévelop­pé au fil des années pour devenir un ren­dez-vous européen incon­tourn­able. Tirant par­tie de sa renom­mée il accueille les artistes inter­na­tionales cultes que l’on a plaisir à retrou­ver, et fait la part belle à ces nou­veaux tal­ents dont on dira un jour, non sans fierté, les con­naître depuis leurs pre­mières scènes. Il se veut ain­si un hom­mage renou­velé aux artistes féminines.

Les Femmes S’en Mêlent, un sub­til jeu de mots déno­tant avec un cer­tain plaisir la présence de plus en plus impor­tante des femmes dans la musique. Une présence qui va de soi aujour­d’hui, mais il n’en a pas tou­jours été ainsi.