Les bons plans pour Londres et Broadway — Les meilleures places au meilleur prix

0
430

Le TKTS de Times Square, New York ©DR
Le TKTS de Times Square, New York ©DR
Réserv­er, ou se débrouiller sur place ?
Met­tons les choses au clair tout de suite. Si vous réservez vos places à l’a­vance, vous avez de grandes chances de pay­er le prix fort. L’a­van­tage de la réser­va­tion réside dans le fait que vous sécurisez vos places. Si vous craignez de ne pas en trou­ver pour un spec­ta­cle spé­ci­fique une fois sur place, sachez que très peu de shows affichent com­plet chaque soir. Par­mi ceux-là, Le Roi Lion, Le Fan­tôme de l’Opéra, Mam­ma Mia ! ou encore The Pro­duc­ers (que ce soit à Lon­dres ou à Broad­way). Ces spec­ta­cles sont générale­ment com­plets plusieurs mois à l’a­vance, et si vous ne voulez les rater sous aucun pré­texte, alors la réser­va­tion est qua­si inévitable. Si votre niveau d’anglais est suff­isant et que vous pos­sédez une carte de crédit, alors préférez appel­er directe­ment le box-office du théâtre plutôt que de pass­er par une agence de réser­va­tions qui fera pay­er cher sa com­mis­sion. Vous trou­verez les numéros de box-offices sur les sites offi­ciels des spec­ta­cles que vous désirez voir.
Si vous souhaitez tout de même ten­ter d’obtenir des places sans avoir réservé, alors une autre solu­tion s’of­fre à vous : la « can­cel­la­tion line ». Autrement dit, la queue des annu­la­tions. Pour chaque séance, il arrive que le théâtre reçoive des annu­la­tions de dernière minute qu’il remet en vente quelques min­utes avant la représen­ta­tion. Pour met­tre toutes les chances de son côté, mieux vaut s’y pren­dre tôt et arriv­er une à deux heures à l’a­vance. Mais atten­tion, jusqu’au dernier moment, vous ne saurez pas s’il reste des places pour vous, et là encore, pas de réduction.

Bil­lets à moitié prix 
Ca y est ! Vous êtes sur place, et vous avez décidé de faire du « dernière minute » pour vos bil­lets. C’est la meilleure façon pour voir le max­i­mum de spec­ta­cles sans trop se ruin­er. Pour Lon­dres, comme pour Broad­way, il existe un équiv­a­lent de notre Kiosque de la Madeleine. Pour ceux qui n’en con­nais­sent pas le fonc­tion­nement, le Kiosque de la Madeleine vend des tick­ets pour cer­tains spec­ta­cles à moitié prix, en pre­mière caté­gorie et pour le jour même. Pour Broad­way, ça s’ap­pelle le TKTS (de 25 à 50% de réduc­tion), et il en existe deux dans New York. Le plus con­nu se situe sur Times Square. Il a l’a­van­tage d’être très près des théâtres, ce qui cause aus­si son incon­vénient majeur : le monde. Si vous souhaitez ne pas atten­dre, alors il vous fau­dra descen­dre jusqu’au bas de Man­hat­tan, dans les « Twin Tow­ers », où se trou­ve le deux­ième TKTS. Ses avan­tages : moins de monde, il ouvre plus tôt que le pre­mier TKTS, et on y vend des bil­lets pour les mat­inées la veille d’un spec­ta­cle. En ce qui con­cerne Lon­dres, le « Half Price Tick­et Booth » se situe sur Leices­ter Square, en plein milieu du West End. Plus agréable que le TKTS car là encore, il y a générale­ment moins de monde.

Autres bons plans 
Vous trou­vez que même avec 50% de réduc­tions les tick­ets restent chers ? Alors il existe encore d’autres bons plans en s’adres­sant directe­ment aux box-offices des théâtres. Cer­tains spec­ta­cles pro­posent des bil­lets moins chers (aux alen­tours de 25–30$ pour Broad­way et de 10–15£ pour Lon­dres). Ce sont les « rush tick­ets » ou les « stand-by tick­ets ». Des très bons plans puisque par­fois, les tick­ets ven­dus cor­re­spon­dent au(x) premier(s) rang(s) du théâtre (Exem­ple : Aida à Broad­way). Mais atten­tion, par­fois, ces tick­ets ne sont réservés qu’aux étu­di­ants. Donc si vous êtes encore étu­di­ant, n’ou­bliez pas votre carte. Pas besoin d’en faire un équiv­a­lent inter­na­tion­al, les théâtres (Broad­way et Lon­dres) acceptent les cartes d’é­tu­di­ants français­es. Com­ment savoir si tel ou tel spec­ta­cle pro­pose des rush tick­ets, que ce soit ou non pour étu­di­ants ? Tout sim­ple­ment en allant deman­der au box-office. Pour Lon­dres, c’est égale­ment indiqué sur les « Offi­cial Lon­don The­atre Guide » que vous trou­verez gra­tu­ite­ment dans presque chaque théâtre.

Pour finir, il reste un cas un peu à part : dû à son suc­cès, les rush tick­ets du spec­ta­cle Rent à Broad­way par­tent sous forme de loterie. Chaque per­son­ne mar­que son nom sur un papi­er et le tirage a lieu une heure avant le début du spec­ta­cle. Ce sont les places des deux pre­miers rangs qui sont ven­dues (20–25$). Ne vous découragez pas en voy­ant le monde qui y par­ticipe, vous avez bien plus de chances d’être tiré au sort à cette loterie que de rem­porter le gros lot au Loto national.