Le Studio Evi’Danse d’Auxerre produit sa comédie musicale

0
310

chausson d'argentAprès avoir été créé en 2009 par l’Ecole de Comédie Musi­cale Evi’­Danse d’Aux­erre avec des élèves de l’é­cole, Le Chaus­son d’Ar­gent espère pou­voir se pro­duire à Paris dans un futur proche.

La mise en scène et les choré­gra­phies seront de Thier­ry de Fonte­nay alors que le livret et les paroles seront de Joce­lyne Giani tout comme les com­po­si­tions, en col­lab­o­ra­tion avec  Christophe Fos­se­malle (directeur musi­cal entre autres de Cabaret, Le Roi Lion, Mam­ma Mia …) qui se joint désor­mais à ce projet.

Fig­urent au cast­ing Gaëlle Pauly, Flo­rent Williamson, Solen Shawen, Car­ole Gayraud, Vin­cent Air­ka, Camille Radziejew­s­ki , Lina Stoltz , Robin Laporte, Lucas Radziejew­s­ki et dans l’ensem­ble : Lucille Lesage, Nina Touzac, Maxime Bernard, Marine Ton­neli­er, Yoan Mar­tins, Max Car­pen­tier ain­si que la classe « Espoirs » du Stu­dio Evi’Danse.

L’aven­ture débutera le 18 mars prochain lors d’un show­case pub­lic au con­ser­va­toire d’Is­sy les Moulin­eaux afin de pou­voir trou­ver des pro­duc­teurs et/ou tourneur au projet.
A cette occa­sion une col­lecte de fonds est organ­isé sur le site de My Major Com­pa­ny afin de pou­voir pro­duire le spec­ta­cle à la hau­teur de leurs ambitions.

Syn­op­sis :

Saint-Peters­bourg, 1917:
Alors que gronde la révo­lu­tion russe, la danseuse Véra Ivanov­na tri­om­phe sur la scène du Théâtre Mari­in­sky. Elle porte les chaus­sons que sa nour­rice a rebrodé de motifs d’ar­gent, des motifs mag­iques des­tinés à apporter chance et har­monie. La vieille femme a cepen­dant pré­cisé que jamais ces chaus­sons ne devraient être perdus…
A l’is­sue de la représen­ta­tion, le prince Fédor vient féliciter la jeune étoile et lui man­i­fester tout son amour… mais leur bon­heur est de courte durée: les Bolchéviques envahissent le théâtre. Le prince est fait pris­on­nier, tan­dis que Véra parvient à s’en­fuir… avec un seul chausson.
Dès lors, Véra Ivanov­na et ses descen­dantes ne con­naîtront plus la paix.
D’An­na, la petite chanteuse parisi­enne dev­enue star en Amérique, de Judy, la rockeuse écorchée vive, jusqu’à Jen­nifer, la danseuse en quête de son iden­tité, toutes seront soumis­es aux vio­lences de l’his­toire et aux tour­ments de la vie, s’ac­crochant mal­gré tout à l’u­nique chaus­son qu’elles se trans­met­tent de mère en fille comme un tal­is­man… jusqu’à ce que la dernière de la lignée com­prenne qu’il lui faut, pour rompre la malé­dic­tion, retrou­ver la trace du chaus­son manquant…