Le Soldat Rose (Critique)

0
234

De Louis Ché­did & Pierre-Dominique Burgaud.
Mise en scène : Corinne & Gille Benizio alias Shirley & Dino.
Avec : Jérémy Charvet, Anne-Sophie Picard, Solèn Le Pier­res, Juli­ette d’Ar­banville, Lau­ri Lupi, Antoine Dek­ler­ck, Car­ole Sauret & Flo­rent Williamson.

Qui n’a jamais rêvé, petit ou grand, de rester enfer­mé dans un mag­a­sin de jou­ets ? Décou­vrez l’épopée du petit Joseph, déçu par le monde des grands, qui se laisse enfer­mer dans un grand mag­a­sin pour pass­er le reste de sa vie avec des jouets…

Notre avis  : Comme Emi­lie Jolie, Le Sol­dat Rose est d’abord né sous la forme d’un con­cept-album inter­prété par des stars de la chan­son française (M, Vanes­sa Par­adis, Fran­cis Cabrel, Alain Sou­chon, etc). Si Emi­lie se per­dait dans un livre d’im­ages pour y faire la con­nais­sance de mul­ti­ples per­son­nages col­orés, le petit Joseph reste enfer­mé dans un grand mag­a­sin et fait la con­nais­sance des jou­ets qui s’ani­ment une fois la nuit tombée : une pan­thère las­cive, un Cousin Puz­zle, une poupée Made in Asia… Ce musi­cal pour les enfants, « et ceux qui le sont restés », est servi par une jolie troupe dynamique, tra­ver­sée par la voix lumineuse de Jere­my Charvet dans le rôle-titre. Le fil con­duc­teur est un peu ténu et sert surtout à enchaîn­er les chan­sons où les per­son­nages se présen­tent mais les enfants apprécieront cette représen­ta­tion col­orée d’un rêve clas­sique (ah, être enfer­mé dans un mag­a­sin de de jou­ets…) et les par­ents écouteront sans déplaisir les chan­sons com­posées par Louis Ché­did et Pierre-Dominique Bur­gaud. Et au final, le jeune pub­lic appren­dra qu’il faut garder ses yeux d’en­fant mais qu’il n’y a rien de tel que d’être auprès de ses parents.