Le Rouge et le Noir, prochain opéra rock d’Albert Cohen

0
266

rouge-et-noirAprès les annonces des futurs Oliv­er Twist, Fan­tôme de l’Opéra et autre Timeo, prévus pour la ren­trée 2016, Albert Cohen a, à son tour, dévoilé sa prochaine pro­duc­tion : Le Rouge et le Noir.
Deux ans après Mist­inguett, reine des années folles, l’homme va cette fois pro­duire le chef d’oeu­vre de Stend­hal, à tra­vers un opéra rock, présen­té à par­tir du 22 sep­tem­bre prochain au Palace. Faut-il rap­pel­er qu’Al­bert Cohen est un habitué des grands shows. On lui doit entre autres Les Dix com­man­de­ments, 1789, Mozart l’Opéra Rock, ou encore Le Roi Soleil. 
Cette fois, c’est donc ce roman uni­versel et les amours secrètes entre Julien Sorel et Madame de Rênal, qu’il a décidé d’adapter à la scène, dans une ver­sion qui se veut résol­u­ment « mod­erne et rock » selon les créa­teurs. En témoigne d’ailleurs la liste des par­tic­i­pants au pro­jet : Zazie et Vin­cent Baguian (co-auteur du con­te musi­cal Sol en Cirque) pour les textes des chan­sons, ou encore Sorel et William Rousseau (1789, Mozart l’Opéra Rock, le Roi Soleil) pour les com­po­si­tions. Le livret a été con­fié à Alexan­dre Bon­stein déjà auteur des comédies musi­cales Créa­tures ou Les Hors-la-Loi. Enfin, la mise en scène revient à François Chou­quet qui a déjà tra­vail­lé notam­ment sur Mist­inguett, reine des années folles.

« Pro­jec­tion, images 3D, un son comme dans les con­certs, on est loin de la comédie musi­cale tra­di­tion­nelle », con­fie la pro­duc­tion. Joué inté­grale­ment en live par des musi­ciens et des chanteurs avec «une orches­tra­tion digne des grands stan­dards anglo-sax­ons», Le Rouge et le Noir a d’ores et déjà réus­si son annonce dans les médias en révélant sa tête d’af­fiche, le final­iste de « The Voice » 2015, Côme. Il aura la tâche dif­fi­cile d’in­car­n­er le héros de Stend­hal… mais pos­sède l’a­van­tage d’être con­nu du grand pub­lic et des mil­lions de téléspec­ta­teurs assidus au télé-cro­chet de TF1. Nul doute qu’ils se presseront nom­breux au Palace, les puristes peut-être un peu moins…

Sor­tie de l’al­bum prévue le 26 août 2016.