Le Grand trophée d’Or des Magiciens — Jeune public (Critique)

0
352

Écrit par Clé­ment Pouil­lot et Olivi­er Denizet
Dis­tri­b­u­tion : Clé­ment Pouil­lot et Judith Mar­golin ou Suzanne Legrand (en alternance)
Mise en scène : Olivi­er Denizet 
Musique : Michel Frantz
Paroles : Flo­rence Trinca
Choré­gra­phie : Fran­cois Beretta
Cos­tumes : Juli­enne Paul
Décor : Éme­line Stranart

Dès 3 ans — Durée 55 mn

Un matin, l’apprenti magi­cien Cac­ahuète reçoit une vis­ite inat­ten­due : Pâquerette, petite fille de Zoltar, Le grand magi­cien. Ce dernier met un terme à sa car­rière et lui fait don de son secret. Une aubaine pour notre jeune héros. Cepen­dant il y a une clause irréfutable à ce legs : il doit garder comme assis­tante la belle et insou­ciante Pâquerette ! Un soli­taire grognon accom­pa­g­né d’une inca­pable espiè­gle, le duo s’accordera t‑il ? Et surtout réus­siront-ils ensem­ble à rem­porter le Grand Trophée d’Or des Magiciens ?

Notre avis :

Si le spec­ta­cle com­mence par un numéro de magie raté, il se révèle d’une grande richesse tant par son humour, que par l’écriture du scé­nario ou les presta­tions des comédiens.
Clé­ment Pouil­lot déploie une énergie impres­sion­nante dans ses tours de magie plus ou moins réus­sis ! Certes ses mono­logues mérit­eraient d’être un peu rac­cour­cis, mais il met telle­ment de con­vic­tion dans son jeu et ses tours, que les enfants ne relâchent pas leur atten­tion une seconde…
Judith Mar­golin, avec tout son charme et sa fraîcheur, apporte beau­coup de légèreté et d’humour à ce spec­ta­cle. Les par­ents apprécieront la justesse et la sub­til­ité de leur jeu.
La mise en scène  joue sur dif­férents tableaux pour faire avancer l’histoire. De la chan­son, à la danse, en pas­sant par des numéros de cirque ou de magie, c’est un véri­ta­ble flo­rilège que peu­vent admir­er les spectateurs.
Men­tion spé­ciale au dernier numéro qui mêle savoureuse­ment tous ces arts ! C’est en véri­ta­ble apothéose que se ter­mine ce spectacle !