Le Fantôme de l’Opéra joue la carte de la diversité… à Broadway

0
235
Ali Ewoldt & Jordan Donica (c) DR
Ali Ewoldt & Jor­dan Don­ica © DR

Si la pro­duc­tion parisi­enne du Fan­tôme de l’Opéra n’a pas encore annon­cé sa dis­tri­b­u­tion, la pro­duc­tion de Broad­way (qui fêtera en jan­vi­er ses 29 ans) vient d’an­non­cer ses nou­veaux Chris­tine et Raoul. Il s’ag­it de Ali Ewoldt (Chris­tine) et Jor­dan Don­ica (Raoul). Ali Ewoldt, vue récem­ment dans The King & I à Broad­way (dans la mise en scène de Bartlett Sher) et à Chica­go (dans la mise en scène de Lee Blake­ley), a égale­ment joué le rôle de Maria dans West Side Sto­ry à Paris, lors d’une des tournées du spec­ta­cle. Quant à Jor­dan Don­ica, il fera ses débuts à Broad­way. L’o­rig­i­nal­ité de cette annonce est que Ewoldt et Don­ica seront respec­tive­ment la pre­mière Chris­tine Améri­caine d’o­rig­ine asi­a­tique et le pre­mier Raoul Afro-américain.

Si la France est plus que frileuse pour ne pas dire rétro­grade en ter­mes de représen­ta­tion de la diver­sité sur scène (sans par­ler des pro­duc­tions où des acteurs cau­casiens se gri­ment en asi­a­tique ou en noir), Broad­way a depuis longtemps ouvert la voie. Les Mis­érables était un des pre­miers musi­cals à oser ce pari dès les années 90 (avec notam­ment Lea Salon­ga, Ricky Mar­tin ou encore Mel­ba Moore et plus tard Norm Lewis, Ann Hara­da et… Ali Ewoldt — en Cosette). Cette sai­son, Broad­way a d’ailleurs été mar­quée par des spec­ta­cles rich­es en his­toires et tal­ents représen­tant la diver­sité améri­caine, notam­ment avec Hamil­ton, Alle­giance, On Your Feet ou encore Shuf­fle Along (pour ne par­ler que des musi­cals) con­trastant avec les « Oscars So White » qui font polémique. Est-ce qu’un jour Hol­ly­wood (et Paris ?) oserait s’en inspirer ?