La revanche du Capitaine Crochet (Critique)

0
273

revanche-capitaine-crochetDis­tri­b­u­tion
Cro­chet : Alain Wilmet
Peter Pan : Doryan Ben
Wendy : Mathilde Libbrecht
Jane : Julie Costanza
Clo­chette : Cécile Nodie
Mouche : Chris­t­ian Abart
Raz­ibus : Julien Rouquette
Taku­noeil : Vin­cent Cordier

Créa­teurs
Met­teur en scène : Ned Grujic
Auteurs : Ely Grimal­di et Igor de Chaillé
Musiques : Raphael Sanchez
Choré­graphe : Julia Ledl

Résumé
Atten­tion Cro­chet revient ! Notre croc­o­dile Tic Tac n’a pas sup­porté l’indigeste repas. Le fameux cap­i­taine au cro­chet est de retour avec la ferme inten­tion de se venger de Peter Pan. Wendy est dev­enue maman et sa char­mante fille Jane rêve d’aventures loin­taines. Ensem­ble, avec la mer­veilleuse Fée clo­chette et sa pous­sière d’étoiles, parvien­dront-ils à se défaire une nou­velle fois du ter­ri­ble pirate ? Amour, chan­sons, magie, cas­cades, com­bats et effets spé­ci­aux sont au menu de ce grand spec­ta­cle. Vous avez aimé Peter Pan, vous ador­erez le retour de Cro­chet Mais atten­tion un croc­o­dile peut en cacher un autre…

Notre avis (écrit en 2015) :

Le retour du Cap­i­taine Cro­chet  débute dans une atmo­sphère mag­ique très proche de celle du dessin ani­mé de Walt Dis­ney. C’est une belle pro­duc­tion qui est présen­tée ici. Les décors sont soignés avec notam­ment une carte géante de l’Ile qui joue des ombres et des appari­tions, et devant laque­lle pren­nent vie la cabane de Peter, la mai­son de Wendy, les grandes voiles du bateau pirate et le Croc­o­dile géant. Les cos­tumes réal­isés avec finesse sont esthé­tique­ment très réussis.
L’histoire fait penser aux suites de Peter Pan déclinées sur DVD (Peter Pan 2) ou en film (Hook). De lent, le rythme ini­tial trou­ve sa bonne vitesse pour faire s’enchaîner les événe­ments. Une fois l’intrigue lancée, on se décroche plus. Les enfants y trou­vent néan­moins net­te­ment plus leur compte que les adultes car les répliques lais­sent peu de place à l’humour, le sec­ond degré ou la dérision.
Les choré­gra­phies sont nom­breuses, dynamiques et très réussies. Elles appor­tent des res­pi­ra­tions et une touche de légèreté au réc­it. Les com­bats pren­nent une place impor­tante sur scène et sont par­faite­ment choré­graphiés pour entretenir le suspense…
Les musiques ne sont pas toutes aus­si plaisantes les unes que les autres. Cer­taines chan­sons comme celle des cro­cos est drôle et se retient facile­ment quand d’autres mélodies sont très com­pliquées et ne restent pas en tête. Celles-ci sont néan­moins servies par de jolies orches­tra­tions sur bande sonore.
Les ressem­blances entre cer­tains per­son­nages et leurs homonymes ani­més est frap­pante comme par exem­ple pour Mon­sieur Mouche et Peter Pan. La fée Clo­chette (alias Cécile Nodie)  est déli­cieuse de mau­vaise foi, et Peter Pan (alias Doryan Ben) assure sur tous les plans : jeu, chant, danse, com­bats… Ses répliques son­nent et même si son ton est un peu stéréo­typé, ses tal­ents de danseur et de chanteur sont à saluer pour cette presta­tion très physique. Il porte l’intrigue avec une belle énergie qui séduit le pub­lic. Men­tion spé­ciale à l’ensemble des comé­di­ens qui chantent et dansent simul­tané­ment. C’est une vraie per­for­mance sportive et artis­tique qu’ils assu­ment avec brio.
Au final, ce spec­ta­cle est par­fait pour s’immerger dans l’esprit de Noël. Il ravi­ra sans doute davan­tage les tous petits que les grands, mais même âgée de 12 ans, ma voi­sine était comblée…