Canada — La Mélodie du Bonheur

0
360

Musique : Richard Rodgers
Paroles : Oscar Ham­mer­stein II
Mise en scène :  Denise Filiatrault
Adap­ta­tion française : Yves Morin

Dis­tri­b­u­tion :
Cather­ine B. Lavoie (Maria), Robert Marien (Cap­i­taine Von Trapp), Noël­la Huet (Mère supérieure), Marie-Pierre de Bri­enne (Liesl), Hugo Lapierre (Ralf), Nor­mand Car­rière (Max Detweil­er), Isabelle Lemme (Elsa Schraed­er), Thiery Dubé (Herr Zeller), Jean-François Blan­chard (Admi­ral Von Schreiber), Daniel Delisle (ensemble/gars), Marie-Claude Michaud (Sœur Berthe), Clau­dine Paque­tte (Sœur Mar­guerite), Élis­a­beth Lenor­mand (Sœur Sophia), Dorothéa Ven­tu­ra (ensemble/sœur), Stéphane Jacques (Franz le major­dome), Marie-Chris­tine Per­reault (Frau Schmidt, la gou­ver­nante / une sœur).

Atten­due avec impa­tience par les incon­di­tion­nels de Julie Andrews, de Petu­la Clark, de Christo­pher Plum­mer et de la féerie « à l’américaine », cette Mélodie du bon­heur s’enligne d’ailleurs pour être l’événement cul­turel de l’été.

Pour relever ce défi his­torique et met­tre en scène ce spec­ta­cle à grand déploiement – plus de 30 chanteurs et comé­di­ens engagés, dont 13 enfants –, les pro­duc­teurs ont très naturelle­ment fait appel à Denise Fil­i­a­trault, qui, avec My Fair Lady, Sweet Char­i­ty, Neuf et Un vio­lon sur le toit l’an passé, a prou­vé qu’elle savait comme per­son­ne faire vibr­er le Québec au rythme de Broadway.

Par­mi ces voix, on recon­naî­tra celle de Robert Marien (le Cap­i­taine von Trapp), qui a déjà illu­miné les comédies musi­cales Napoléon, Notre-Dame de Paris, Don Juan et Les Mis­érables. On décou­vri­ra celle de Cather­ine B. Lavoie (Maria) et, on se lais­sera séduire par celle de Noël­la Huet (la Mère supérieure), qui a déjà incar­né ce même rôle dans la pro­duc­tion Toron­toise The Sound of Music et qui se pro­duit régulière­ment avec l’Opéra de Montréal.