La comédie musicale Mozart, L’Opéra Rock dévoile de nouveaux visages

0
415

Alors que les répéti­tions bat­tent leur plein sous la direc­tion d’O­livi­er Dahan, la pro­duc­tion de la comédie musi­cale Mozart, L’Opéra Rock nous dévoile les vis­ages des autres mem­bres de la troupe, qui ne sont pas totale­ment incon­nus du paysage musical.

Rusende-NunoNuno Resende a  inté­gré la troupe en étant la dou­blure de Mike­lan­ge­lo « Mozart » Locon­te sur le spectacle.

Nuno Resende s’est notam­ment illus­tré dans des comédies musi­cales telles que La Belle et la Bête de Syl­vain Mey­ni­ac, dans Roméo et Juli­ette de Gérard Pres­gur­vic ou encore Les Demoi­selles de Rochefort de Michel Legrand. En 2005, il représente même la Bel­gique au Con­cours Euro­vi­sion de la Chanson.
En 2007, il revient sur les planch­es dans la comédie musi­cale Aladin qui s’est déroulée au Palais des Con­grès de Paris et dans laque­lle il incar­ne le rôle principal.

Tout récem­ment, on a pu voir Nuno dans le rôle de Roger, dans le spec­ta­cle musi­cal Grease au Théâtre Comé­dia de Paris.

 

Maktav-Patrice

 

Patrice Mak­tav, dont cer­tains se sou­vien­dront de son pas­sage dans la pre­mière édi­tion de la Star Acad­e­my, inter­prétera le rôle de Da Ponte, libret­tiste du nou­veau Théâtre Ital­ien et célèbre col­lab­o­ra­teur de Mozart, notam­ment sur Les Noces de Figaro, Cosi Fan Tutte et Don Gio­van­ni.

On a égale­ment pu apercevoir Patrice Mak­tav dans le mak­ing-of de Cabaret où il était en lice pour tenir le rôle du Maître de Cérémonie.

 

 

 

 

Dib-YaminYamin Dib rejoint aus­si la troupe et inter­prétera le rôle du comte Rosen­berg, celui-là même qui fit exé­cuter un bal­let sans musique lors d’une répéti­tion des Noces de Figaro.

Yamin Dib a suivi pen­dant deux ans les cours de théâtre du Con­ser­va­toire d’An­necy avant de par­tir quelques mois en Ital­ie pour appren­dre la Com­me­dia del­l’Arte. De retour en France, il se con­sacre au théâtre (Don Juan, Le jeu de l’amour et du hasard, Un fil à la pat­te).
Avide d’élargir son expéri­ence d’ac­teur, il tra­vaille égale­ment pour le ciné­ma (Sur un fil de soi, Izno­goud, La baguette, Tan­go) et la télévi­sion (Faites comme chez vous, Le vrai jour­nal, Un gars une fille).
Autant comé­di­en que chanteur, il s’est tourné naturelle­ment vers la comédie musi­cale (L’opérette fait son cirque, Les Milles et une vies d’Ali Baba, La valse du Dia­ble).

On a pu le voir cette année dans le rôle du Maître du Temps dans le spec­ta­cle musi­cal Dothy et le Magi­cien d’Oz.

Dassigny-Diane

 

Diane Das­signy a été choisie pour être dou­blure des rôles féminins.
For­mée à l’École Péri­mo­ny, elle enchaîne plusieurs tour­nages de télé­films et de longs métrages (J.P. Mocky, R. Ruiz, A. Labaronne, C.Castel…) ain­si que des courts-métrages.
Elle a aus­si fait par­tie des Tal­ents Cannes dirigée par Emmanuel Finkiel et a été récur­rente dans la série Julie Lescaut. Elle vient de ter­min­er le tour­nage de L’amour c’est mieux à deux réal­isé par Dominique Far­rug­gia et Arnaud Lemort.

Elle joue aus­si régulière­ment au théâtre, dernière­ment dans Orgasme adulte échap­pé du zoo de Dario Fo au Petit Héber­tot puis au Petit Gym­nase, ain­si que dans des comédies musi­cales comme La Petite Sirène au Théâtre de Paris (rôle-titre),ou encore dans Simone gosse de Pigalle et Les sacrées Noces de Bet­ty M au Vingtième Théâtre dans le cadre du fes­ti­val Les Musi­cals (rôles-titres).

 

Piemont-Marjolaine

 

 

Notons égale­ment la présence de Mar­jo­laine Pié­mont qui fait par­tie des artistes du spec­ta­cle avec a pri­ori la pos­si­bil­ité de dou­bler les trois rôles féminins.

Forte d’une for­ma­tion au Con­ser­va­toire Région­al Supérieur de Stras­bourg en chant et en danse, Mar­jo­laine se promène sur scène et dans le monde des cabarets parisiens aux palais des Con­grès japon­ais, elle a récem­ment tenu le rôle de la Mygale dans le con­te musi­cal Sol en Cirque à sa création.

 

 

 

 

Rim-Merwan

Enfin, Mer­wan Rim a été retenu prin­ci­pale­ment pour un rôle de comé­di­en-chanteur, mais il sera en out­re dou­blure de deux per­son­nages essen­tiels du spec­ta­cle : le rôle de Leopold Mozart tenu par Solal et le rôle de Salieri tenu par Flo­rent Mothe.

Mer­wan Rim détient déjà une solide expéri­ence artis­tique et scénique. Son par­cours débute par l’ap­pren­tis­sage en pur auto­di­dacte de la musique et des instru­ments. Après avoir écumé de nom­breuses scènes parisi­ennes, il intè­gre les Stu­dios d’Al­ice Don­na en 2000 avant de rejoin­dre la troupe du spec­ta­cle Les Dix Com­man­de­ments neuf mois plus tard ! Il y tien­dra le rôle de Ram­sès, ini­tié par Ahmed Mouici, pen­dant près de trois ans. En 2004, il intè­gre la troupe du spec­ta­cle Spar­ta­cus, Le Glad­i­a­teur avant de rejoin­dre la troupe du Roi Soleil où les pro­duc­teurs lui pro­posent de tenir le rôle du Duc De Beaufort.

 

Le 21 sep­tem­bre, l’in­té­grale du spec­ta­cle Mozart, L’Opéra Rock sera disponible à quelques jours de la pre­mière du spectacle.