La comédie musicale : le processus démystifié

0
305

le_prince_et_le_pauvreVenez décou­vrir, de l’intérieur, l’histoire de la créa­tion de deux nou­velles œuvres de théâtre musi­cal : Le Prince et le Pau­vre en prove­nance, directe­ment, de Paris et Daisy and the Won­der Weeds née, ici même, à Montréal. 

Venez dis­cuter avec Ludovic-Alexan­dre Vidal (livret et paroles) et Julien Salvia (musique), les créa­teurs de la comédie musi­cale Le Prince et le Pau­vre, ain­si qu’avec Jean Elliott Man­ning (livret, paroles et musique), créa­trice de Daisy and the Won­der Weeds, échang­er avec eux sur la créa­tion de leurs spec­ta­cles et écouter leurs anec­dotes découlant de la con­cep­tion de l’œuvre jusqu’à sa pro­duc­tion sur scène. Pen­dant cette dis­cus­sion informelle, vous êtes invités à deman­der des répons­es aux ques­tions que vous avez tou­jours voulu pos­er sur le proces­sus de créa­tion afin d’échanger de bonnes pra­tiques. Des extraits musi­caux vien­dront, par ailleurs, ponctuer l’après-midi.

Date : Same­di, le 25 sep­tem­bre 2010
Heure : de 14 h 30 à 17 h 30
Endroit : au Stu­dio CETM (106‑2205 Parthenais — Chat des artistes), Montréal
Réser­va­tion req­uise (514) 504‑9339
 
Les représen­ta­tions de la comédie musi­cale Le Prince et le Pau­vre ont débuté en novem­bre 2007 et le spec­ta­cle a accueil­li, depuis, plus de 10 000 spec­ta­teurs. La pre­mière mon­di­ale de Daisy and the Won­der Weeds, sous forme d’ate­lier, vient d’avoir lieu lors du Next Wave Fes­ti­val du nou­veau théâtre musi­cal, édi­tion 2010, une ini­tia­tive du CETM.

Ludovic-Alexan­dre Vidal est auteur-adap­ta­teur et mem­bre de la Fédéra­tion des Musi­cals. Diplômé de l’École Cen­trale de Paris, en 2005, il y a gag­né le con­cours d’éloquence en 2004. Issu d’une for­ma­tion musi­cale clas­sique, son attache­ment à la cul­ture du musi­cal anglo-sax­on l’incite à com­mencer sa car­rière artis­tique par la créa­tion de deux fresques musi­cales his­toriques avec Julien Salvia, comme com­pos­i­teur : Révo­lu­tion, en 2004 et L’Homme Qui Rit, en 2005, une adap­ta­tion du roman de Vic­tor Hugo. Après sa par­tic­i­pa­tion aux édi­tions 2006 et 2007 du Fes­ti­val des Musi­cals de Béziers, tout s’accélère. La comédie musi­cale Révo­lu­tion est sélec­tion­née pour le Prix Décou­verte du Fes­ti­val des Musi­cals de Paris au Vingtième Théâtre, en juil­let 2007. Sa troisième créa­tion musi­cale avec Julien Salvia, Le Prince et le Pau­vre, un con­te musi­cal famil­ial, d’après le roman de Mark Twain, voit le jour sur scène, en 2007. Ludovic-Alexan­dre est aus­si l’auteur des céré­monies des MARIUS 2008 et 2009 récom­pen­sant les meilleurs musi­cals de la sai­son. Il est aus­si l’adaptateur français des spec­ta­cles musi­caux Legal­ly Blonde (Lau­rence O’Keefe, Nell Ben­jamin, Heather Hach), Ele­gies for Angels, Punks and Rag­ing Queens (Janet Hood, Bill Rus­sell). Enfin, il pré­pare l’écriture de nou­veaux spec­ta­cles avec Julien Salvia tel que Le Tour du Monde en 80 Jours, sur un livret de Jean-Marc Biskup, adap­té du roman de Jules Verne.
 
daisyC’est au cours de ses années d’é­tudes à l’É­cole Cen­trale de Paris que Julien, pas­sion­né de musique et, plus par­ti­c­ulière­ment, de comédies musi­cales dans la tra­di­tion anglo-sax­onne du genre, com­mence à con­cré­tis­er divers pro­jets. C’est ain­si qu’en mai 2005, il monte une édi­tion sco­laire de la comédie musi­cale Les Mis­érables, au Théâtre du Tri­anon, ain­si qu’une créa­tion, Révo­lu­tion, dans laque­lle il met en musique un livret et des paroles de Ludovic-Alexan­dre Vidal. En 2006, il monte de nou­veau une créa­tion avec Ludovic-Alexan­dre Vidal, L’Homme Qui Rit,  adap­té du roman de Vic­tor Hugo. Leur troisième créa­tion, Le Prince et le Pau­vre, adap­té du roman de Mark Twain,  s’est joué à Paris, pen­dant près de 150 représen­ta­tions. En juil­let 2008, le spec­ta­cle nom­mé aux côtés de pro­duc­tions comme Le Sol­dat Rose, Kirik­ou et Kara­ba, a rem­porté le Mar­ius du Meilleur Musi­cal Jeune Pub­lic. Out­re son activ­ité d’interprète, Julien tra­vaille, actuelle­ment, avec Ludovic-Alexan­dre sur divers pro­jets comme Le Tour du Monde en 80 Jours, adap­ta­tion du roman de Jules Verne sur un livret de Jean-Marc Biskup mais, aus­si, sur Pun­zie et son livret d’Antony Michineau .

Les chan­sons de Jean Elliott ont été enten­dues dans le monde entier, au ciné­ma, à la télévi­sion et dans des pièces de théâtre musi­cal. Elle a écrit, entre autres, pour Cinar (The Busy World of Richard Scar­ry, Wimzie, Babalous) et les Pro­duc­tions La Fête (Le Pont Sus­pendu, Regi­na). Jean Elliott est la co-auteure de la musique et des paroles (avec Lib­ert Subi­rana) de Hugo and the Drag­on, lau­réat du Fes­ti­val inter­na­tion­al de Banff TV, en 2002. Plus récem­ment, un court-métrage basé sur sa chan­son « Here Comes a Mir­a­cle », chan­tée par Jann Arden et ani­mé par Théo Zukev (Valkyrie Films), a rem­porté des prix inter­na­tionaux en République tchèque (Best Video, Ani­fest 2004) et à Séoul, en Corée. For­mée au Lehman Engel Musi­cal The­atre Work­shop à Los Ange­les, elle pré­pare, présen­te­ment, une nou­velle comédie musi­cale avec Valkyrie Films,  à Montréal.