La comédie musicale Dirty Dancing sera de passage à Montréal !

0
249
Gillian Abbott (Baby) et Samuel Pergande (Johnny) dans la tournée nors-américaine de "Dirty Dancing – The Classic Story On Stage © Matthew Murphy
Gillian Abbott (Baby) et Samuel Per­gande (John­ny) dans la tournée nors-améri­caine de « Dirty Danc­ing – The Clas­sic Sto­ry On Stage © Matthew Murphy

Qui ne se sou­vient pas du clas­sique « Dirty Danc­ing », mieux con­nu au Québec sous le nom — un peu étrange — de « Danse las­cive » ? Ce film musi­cal, à petit bud­get, a fait fureur dans les années 80. La bande orig­i­nale a fra­cassé des records et a même eu droit à un Oscar pour la meilleure chan­son de film ; « (I’ve Had) The Time of My Life ».

Dirty Dancing—The Clas­sic Sto­ry on Stage, sera présen­tée à la Place des Arts de Mon­tréal, du 31 mai au 5 juin 2016.

La comédie musi­cale d’Eleanor Berg­stein a été pro­duite pour la pre­mière fois en 2004 – la même année que la sor­tie du film « Dirty Danc­ing 2 » — par Jacob­sen Enter­tain­ment, en Aus­tralie, avec un bud­get de 6.5 millions.
Elle a obtenu un suc­cès immé­di­at. Elle a même bat­tu des records de prévente de bil­lets pour ses représen­ta­tions dans le West End, en 2006.

Un rap­pel : Dirty Danc­ing se situe à l’été 1963. Baby — de son vrai prénom Frances — fille d’une riche famille juive, passe ses vacances avec sa famille dans la région des Catskill, dans l’É­tat de New York. Elle se trou­ve mêlée à la vie des employés de la pen­sion et con­fron­tée à un monde qui lui est com­plète­ment étranger, celui de la danse. Mal­gré le désac­cord de son père, elle va con­naître une his­toire d’amour avec John­ny, le pro­fesseur de danse de l’étab­lisse­ment issu d’un milieu social très dif­férent de celui de la jeune femme.

Les bil­lets seront disponibles très bientôt.