Kim Richardson et Toya Alexis, en tête d’affiche d’Ain’t Misbehavin’ — The Fats Waller Musical Show à Montréal

0
261
Kim Richard­son © DR

Le Cen­tre Segal des arts de la scène et les pro­duc­tions Copa de Oro sont heureux d’annoncer la dis­tri­b­u­tion de la comédie musi­cale, Ain’t Mis­be­havin’ — The Fats Waller Musi­cal Show. Ce clas­sique, récom­pen­sé trois fois aux Tony Awards, sera présen­té, en anglais, du 29 sep­tem­bre au 20 octo­bre 2013, au Théâtre Segal à Montréal.

Kim Richard­son (Hair­spray), chanteuse de jazz et de blues primée trois fois aux Juno Awards, sera en tête d’affiche aux côtés de Toya Alex­is, l’une des final­istes de l’émission Cana­di­an Idol sur CTV. De manière plus récente, Toya a été acclamée par les médias pour son inter­pré­ta­tion du rôle d’Effie, dans les pro­duc­tions cana­di­enne et lon­doni­enne de Dream­girls. Elles seront accom­pa­g­nées, entre autres, de Jonathan Emile (Harlem Duet), Michael-Lam­ont Lytle (Dream­girls, Beau­ty and the Beast) et Aiza Ntibarikure (Hair­spray) pour cette dis­tri­b­u­tion aux tal­ents multiples.

Après la pre­mière mon­di­ale de The Mahalia Jack­son Musi­cal en mars dernier, Ain’t Mis­be­havin’ mar­que la deux­ième copro­duc­tion entre le Cen­tre Segal et les pro­duc­tions Copa de Oro. On se sou­vient que The Mahalia Jack­son Musi­cal, issue d’une col­lab­o­ra­tion entre Paul Flick­er (pro­duc­teur artis­tique du Cen­tre Segal) et Allan San­dler (pro­duc­teur mon­tréalais de Chica­go The Musi­cal), avait obtenu un cer­tain suc­cès et met­tait en vedette la grande Ranee Lee dans le rôle de Mahalia Jack­son. Cette comédie musi­cale avait été écrite et mise en scène par Roger Peace (Piaf : Love Con­quers All).

Roger Peace assumera le rôle de met­teur en scène pour cette revue musi­cale rem­plie de swing et d’entrain. Ain’t Mis­be­havin’ est une créa­tion de Richard Malt­by Jr. et Mur­ray Horwitz.

Avec Ain’t Mis­be­havin’ , vous passerez une soirée en com­pag­nie du mon­stre sacré Thomas « Fats » Waller et des musi­ciens qui ont bâti la légende du swing des années folles, du Cot­ton Club au Savoy Ball­room. Cette comédie musi­cale rend un bril­lant hom­mage à l’humour déli­rant et à l’énergie con­tagieuse de ce géant du jazz et aux chan­sons qui ont mar­qué des généra­tions entières. À la fois inso­lente, tor­ride et d’une beauté foudroy­ante, Ain’t Mis­be­havin’ fait par­tie des incontournables.

Ain’t Mis­be­havin’ mar­quera l’ouverture de la sai­son théâ­trale 2013–2014 du Cen­tre Segal.
Les bil­lets sont présen­te­ment disponibles via le 514.739.7944 ou par inter­net.