Jonas

0
350

Ecrit par Eti­enne & Joce­lyne Tarneaud
Arrange­ments : Jean-Claude Bram­ly, Julie Dar­nal, Dondieu Divin et Philippe Thuillier

Avec Eti­enne Tarneaud, Prisca Des­marez, Stéphane Métro, Yoni Amar, Chris­tine Kandel

Eti­enne Tarneaud (Amnésia) a décidé de met­tre en musique l’his­toire de Jonas, prophète mal­gré lui, qui devra, au cours d’un long chemin ini­ti­a­tique, appren­dre à vain­cre ses peurs et ses doutes.

Décor min­i­mal­iste, pro­jec­tions d’im­ages quelque peu suran­nées : le début n’est pas très engageant. Heureuse­ment la troupe qui compte de nom­breuses fig­ures de la comédie musi­cale ne nous déçoit pas et nous rap­pelle qu’elle a la ferme inten­tion de défendre le spec­ta­cle ; ce qu’elle fait admirable­ment en dépit de la pau­vreté des décors et des lumières. Mal­gré le manque de moyens évi­dent, l’ensem­ble des tableaux reste crédi­ble grâce à la mise en scène habile de Sophie Tellier.

Le deux­ième acte est chargé de belles émo­tions mais la chan­son finale nous propulse tout à coup à la Star Acad­e­my… voire même à une ker­messe parois­siale sur­réal­iste. Le spec­ta­cle aurait dû s’ar­rêter avant, l’essen­tiel était dit !

On peut pass­er un agréable moment, on garde même en tête quelques unes des mélodies. Il y a un poten­tiel pal­pa­ble mais pour le moment, Jonas reste un spec­ta­cle des­tiné aux salles de paroiss­es et visant un pub­lic croy­ant. Il sera peut-être un peu plus dif­fi­cile pour les autres d’y adhérer.