Je t’aime, tu es parfait… Change !!! (Critique)

0
442

De Joe di Pietro et Jim­my Robert
Adap­ta­tion : Tad­ri­na Hock­ing et Emmanuelle Rivière
Arrange­ments musi­caux : Karim Medjebeur
Mise en scène : Tad­ri­na Hock­ing et David Alexis
Avec : Ari­ane Pirie, Emmanuelle Riv­ière, David Alex­is, Arnaud Denis­sel et Daniel Glet (piano)

Coréal­i­sa­tion : Vingtième Théâtre et I.D. Production

Résumé :
Com­ment séduire ? Com­ment (sur)vivre en cou­ple ? Peut-on trou­ver l’être par­fait ou aimer plusieurs fois ? Pour ten­ter de répon­dre à ces ques­tions, qua­tre comédiens/chanteurs et un pianiste/chef d’orchestre don­nent vie à une trentaine de per­son­nages hauts en couleur. Ils retra­cent ensem­ble le par­cours du cou­ple de 17 à 97 ans. Je t’aime, tu es par­fait… Change !!! est une comédie musi­cale qui souligne nos codes et met en avant tous nos petits tra­vers dans la rela­tion amoureuse.

Notre avis (rédigé en octo­bre 2012) :

Un piano, qua­tre cubes en bois, qua­tre bal­ançoires et une cita­tion inspirée de la Bible sur la créa­tion de l’Homme… l’ouverture de « Je t’aime, tu es par­fait, change ! » donne le ton de la soirée. Inutile de mul­ti­pli­er les effets pour évo­quer une aven­ture uni­verselle : le cou­ple… ce mys­tère de la ren­con­tre, de l’attirance et des sen­ti­ments. C’est donc dans une mise en scène épurée mais extra­or­di­naire­ment inven­tive qu’Ariane Pirie, Emmanuelle Riv­ière, David Alex­is, Arnaud Denis­sel inter­prè­tent pour la pre­mière fois en France le suc­cès off de Broadway.

Une dizaine de tableaux nous dépeignant le fasci­nant rap­port homme / femme, illus­tre le cou­ple dans ses prémices, sa rou­tine, ses aléas, ses étin­celles et sa fragilité. Le pre­mier ren­dez-vous, la rup­ture annon­cée aux par­ents, les retrou­vailles, le train-train du quo­ti­di­en… dans ces sit­u­a­tions où cha­cun se retrou­ve et s’i­den­ti­fie, les qua­tre comé­di­ens sont cri­ants de vérité. Ils camp­ent à la per­fec­tion la com­plex­ité des sen­ti­ments et l’évolution des rela­tions amoureuses. Leur inter­pré­ta­tion de cet amour qui rend niais ou donne des ailes, est par­fois hila­rante ou pleine de ten­dresse. Un excel­lent jeu d’acteurs pour ces qua­tre per­son­nal­ités très dif­férentes qui por­tent d’ailleurs ce spec­ta­cle, finale­ment plus proche d’une pièce de théâtre que de la comédie musicale.

La mise en scène, totale­ment nou­velle pour cette ver­sion française, est for­mi­da­ble de créa­tiv­ité et de sim­plic­ité. Les trou­vailles géniales et le tal­ent de mime des comé­di­ens com­pensent l’adaptation des chan­sons qui aurait méritée d’être plus affinée. Mari­ant par­faite­ment de beaux instants de poésie avec des scènes déli­rantes, Je t’aime…,qui revis­ite pour­tant un thème mille fois traité, offre de très grands moments. Par­mi eux, un enter­re­ment à mourir de rire où Ari­ane Pirie en veuve cen­te­naire réalise une per­for­mance absol­u­ment déli­cieuse. Et l’on se prend à rêver de vieil­lir ainsi…