Hervé Domingue : le beau gosse du Scooby-Doo Gang

0
395

Hervé Domingue dans Scooby Doo (c) Gaël Rebel
Hervé Domingue dans Scoo­by Doo © Gaël Rebel

Vous êtes aujour­d’hui à l’af­fiche de la comédie musi­cale Scoo­by-Doo et les pirates fan­tômes, par­lez-nous de ce spec­ta­cle. Com­ment se passe la tran­si­tion du dessin ani­mé à la comédie musi­cale ? Quel est le genre musi­cal des chansons ?
J’ai envie de dire que cette tran­si­tion s’est faite dans une très grande douceur tant on a l’impression de voir exacte­ment le con­tenu du dessin ani­mé (ressem­blance des per­son­nages, cos­tumes, décors, his­toires, effets sonores…) directe­ment trans­posé sur scène.
Quant aux chan­sons du spec­ta­cle, elles sont résol­u­ment rock. De nom­breux artistes tels que Liane Foly, Jen­nifer Ayache du Groupe Super­bus, Sim­ple Plan ou Chris­telle Chol­let ont par­ticipé à leur créa­tion. J’ai aus­si eu l’opportunité d’écrire en col­lab­o­ra­tion avec Flo­rence Trin­ca le texte d’une chanson.

Quels sont les car­ac­téris­tiques de votre per­son­nage, Fred ? Est-ce que la manière d’ap­procher le per­son­nage est dif­férente pour Scoo­by-Doo, spec­ta­cle pour enfants, que avec un spec­ta­cle pour adultes ?
Fred est sûr de lui, gen­til, légère­ment macho et a tou­jours des plans improb­a­bles sor­tis d’une imag­i­na­tion débor­dante nour­rie par les racines de sa chevelure blonde.
Il est vrai­ment très exci­tant d’incarner un per­son­nage de dessin ani­mé. De la 2D à la 3D, c’est un vrai bon­heur de don­ner vie à cette dimen­sion sup­plé­men­taire. Quant à l’approche du per­son­nage, elle est exacte­ment la même que celle d’un spec­ta­cle pour adultes. La dif­férence sera, je pense, dans le con­trôle de soi sur scène vis à vis des réac­tions des enfants.
Le spec­ta­cle prof­ite d’une dou­ble lec­ture très effi­cace. Il pour­ra autant diver­tir l’arrière petit-fils que l’arrière grand-mère. C’est le spec­ta­cle famil­ial par excellence.

Vous con­tin­uez régulière­ment à vous pro­duire en solo avec votre tour de chant. Où en êtes-vous de cette aventure ?
Cette année a été assez rem­plie en dates de con­certs. J’ai aus­si eu la chance de faire la pre­mière par­tie d’artistes dans de très beaux lieux tels que le Casi­no de Paris et l’Alhambra.
En par­al­lèle de Scoo­by-Doo, je pré­pare actuelle­ment une date excep­tion­nelle pour le print­emps 2010 dans une salle parisi­enne. Il y aura sur scène plusieurs musi­ciens sous la direc­tion de Thier­ry Boulanger qui m’a égale­ment com­posé dernière­ment de très belles musiques ! Il est égale­ment prévu dans la même péri­ode l’enregistrement d’un disque.

Après Scoo­by-Doo, avez vous des pro­jets, des envies ?
Je vais me con­sacr­er à l’écriture de nou­velles chan­sons pour mes prochains con­certs en col­lab­o­ra­tion avec des com­pos­i­teurs tal­entueux comme Thier­ry Boulanger, Patrick Laviosa et Jean-Christophe Déjean. Je tra­vaille égale­ment à l’écriture d’un pro­jet per­son­nel, une pièce de théâtre.