Herman van Veen — Une infinie tendresse

0
214

Depuis un demi siè­cle, Her­man van Veen voy­age, de par le monde, avec ses spec­ta­cles très per­son­nels. Jouant d’Amsterdam à Tokyo dans des salles des plus grandes au plus petites, dans des cafés, Eglis­es et sur les grand-places, hors-la-loi, con­tre le courant.

« Un ten­dre anar­chiste » écriv­it un jour Daniel Pantchenko, « Un per­son­nage devenu poème » d’après Samuel Beck­ett, « Un homme qui feint de ne pré­ten­dre qu’à nous diver­tir » dis­ait Georges Moustaki.

Accom­pa­g­né par « Maes­tra » gui­tariste Edith Leerkes, Her­man fêtera les 2, 3 et 15, 16 et 17 sep­tem­bre, son 45e anniver­saire de scène, à l’Espace Pierre Cardin, au coin des Champs Elysées et place de la Con­corde, qui pour l’occasion sera dans un décor de ros­es por­tant son nom.