Hamlet (Critique)

0
291
Hamlet
Ham­let

Dans le cadre du fes­ti­val La Tour Pas­sagère (Lyon, du 15 juin au 15 juil­let 2015)

De William Shakespeare
La Com­pag­nie Les Mille Chandelles
Tra­duc­tion et mise en scène : Bap­tiste Belleudy
Musique : Charles-Emmanuel Brun­ner, Clé­mence Fougea
Lumières : Fabi­en Ferry
Cos­tumes : Jean-Claude Bar­ri­era, Ségolène Bon­net, Mar­i­on Fortini
Choré­gra­phie com­bats : François Rostain
Assis­tant pro­duc­tion : Pierre Imbert
Avec : Bap­tiste Belleudy, Charles-Emmanuel Brun­ner, José Da Sil­va, Sébastien Ehlinger, Lau­rent Evuort, Clé­mence Fougea, Jean-Luc Giller, Pierre Imbert, Alain Khouani, Syl­vain Lablée, Bob Lev­asseur, Léo Math­ey, Valentin Papoud­of, Jean-Bap­tiste Pon­sot, Julien Portel­li, Nel­ly-Anne Rabas, Col­in David Reese, Jean-Christophe Sal­adin, Pierre Trapet, Christophe Truchi

Du souf­fle et de la vio­lence, du mou­ve­ment et du mys­tère : cet Ham­let n’est pas fait pour vous laiss­er à dis­tance, mais pour vous tenir en haleine et vous attach­er à son des­tin tumultueux. 20 comé­di­ens et musi­ciens vous atten­dent pour cette hal­lu­ci­na­tion baroque, spé­ciale­ment conçue pour la Tour Passagère.

Notre avis :

Ham­let joué dans une tour cir­cu­laire en bois évo­quant le théâtre élis­abéthain (ou Shake­speare in Love pour les plus cinéphiles), c’est pos­si­ble sur les rives de la Saône ! La tragédie de Ham­let le prince tour­men­té lance effec­tive­ment le fes­ti­val la Tour Pas­sagère à Lyon.

La fameuse tour cir­cu­laire préc­itée con­stitue un cadre remar­quable pour plonger le pub­lic dans le clas­sique de Shake­speare. La mise en scène s’appuie agréable­ment sur les dif­férents niveaux, portes et escaliers de la tour pour ani­mer la représen­ta­tion et enchaîn­er les scènes sans temps morts. L’interprétation est glob­ale­ment de bonne qual­ité — notam­ment avec un Ham­let qui sem­ble s’étoffer au fil des événe­ments — mal­gré cer­taines inter­ven­tions man­quant par­fois d’assurance et con­trastant avec le rang des per­son­nages représentés.

La musique et les bruitages créés en direct met­tent en place une belle ambiance sonore sur fond de trahi­son famil­iale, d’honneur et de vengeance au roy­aume du Dane­mark. Avec ce Ham­let, le fes­ti­val la Tour Pas­sagère con­naît des débuts encourageants.