Guy’s (and) Dolls

0
412

guy_ritchie

Selon le UK Sun, il sem­blerait que le réal­isa­teur Guy Ritchie (Snatch, Revolver) se soit ren­du à Hol­ly­wood pour rédi­ger le script du remake ciné­matographique et musi­cal du clas­sique de Frank Loess­er Guys And Dolls (con­nu en France sous le titre Blanch­es Colombes et Vilains Messieurs).

A cette occa­sion, le réal­isa­teur pour­rait retrou­ver l’un des ses acteurs fétich­es, Jason Statham, un acteur plutôt habitué aux films d’ac­tions (la trilo­gie Trans­porteur); qui suc­cèderait ain­si à Mar­lon Bran­do et Frank Sina­tra qui étaient à l’af­fiche de la ver­sion orig­i­nale en 1955.

Cepen­dant, il se pour­rait que Guy Ritchie trans­pose l’oeu­vre de New-York à Londres.

Guys and Dolls est un musi­cal de Frank Loess­er (musique et paroles) et de Jo Swer­ling et Abe Bur­rows (livret), créé à Broad­way en 1950 avec un total de 1200 représen­ta­tions et qui a rem­porté 15 Tony Awards dont celui de Meilleur Musi­cal. On y retrou­ve notam­ment les titres devenus pop­u­laires « I’ll Know », « A Bushel and Peck », « If I Were A Bell », « Guys and Dolls » et « Luck Be A Lady ».

En 1955, une adap­ta­tion ciné­matographique réu­nit Mar­lon Bran­do, Jean Sim­mons, Frank Sina­tra et Vivian Blaine. Un pre­mier revival en 1976 réu­nit un cast­ing entière­ment afro-améri­cain dont Ken Page. Un nou­veau revival, devenu une référence depuis, a été mis en scène par Jer­ry Zachs en 1992 et réu­nis­sait Peter Gal­lagher, Faith Prince, Nathan Lane et Josie de Guzman.

En 2005, Ewan McGre­gor et Jane Krakows­ki sont les têtes d’af­fich­es de ce musi­cal à Lon­dres, dans lequel se suc­cède notam­ment Don John­son et Patrick Swayze. Enfin, Guys And Dolls se joue actuelle­ment à New-York avec Oliv­er Platt, Lau­ren Gra­ham, Craig Bierko et Kate Jen­nings Grant.

Source : The UK Sun & BW