Grease : un revival pas comme les autres

0
369
Adri­an Aguilar (Dan­ny) et Kel­ly Davis Wil­son (Sandy) © Davis Wilson

Mon­di­ale­ment célèbre grâce à sa ver­sion ciné­matographique avec John Tra­vol­ta et Olivia New­ton-John, Grease fut, dans un pre­mier temps, un tri­om­phe à Broad­way. L’ « Amer­i­can The­ater Com­pa­ny » de Chica­go, pro­pose aujourd’hui un revival du spec­ta­cle de Jim Jacobs et War­ren Casey mais dans une ver­sion un peu par­ti­c­ulière. Inti­t­ulée The Orig­i­nal Grease, the R‑rated orig­i­nal 1971 ver­sion, cette pro­duc­tion est en fait une reprise de la toute pre­mière ver­sion de Grease, bien avant son trans­fert à New York. La part des dia­logues y est infin­i­ment plus impor­tante, cer­taines chan­sons ont été sup­primées par la suite, d’autres, comme le célèbre « Sum­mer Night », n’y fig­u­raient pas encore. C’est égale­ment une ver­sion plus théâ­trale, plus trash, et beau­coup plus réal­iste d’une œuvre aujourd’hui très édulcorée.

Les représen­ta­tions démar­rent ce soir, mais c’est déjà presque com­plet jusqu’à la dernière, le 26 juin. Reste à savoir si cette ver­sion est en mesure de trou­ver un pub­lic aus­si large que celle que tout le monde con­naît aujourd’hui.