Entre elle et lui — Michel Legrand et Natalie Dessay

0
228

michel_legrand_natalie_dessay_erato_entre_elle_et_luiAprès son enfance passée en ado­ra­tion pour les chan­sons de Michel Legrand, et les 3 dernières années en con­cert dans toute la France avec lui, la sopra­no inter­na­tionale Natal­ie Dessay a enreg­istré cet album avec Michel Legrand au piano ain­si que la par­tic­i­pa­tion d’une con­tre­basse, harpe et de quelques swings de batterie.

Titres de l’album :

1. Chan­son de Del­phine (Les demoi­selles de Rochefort)
2. Le cinéma
3. Chan­son de Del­phine à Lan­cien (Les demoi­selles de Rochefort)
4. Papa can you hear me (Yentl)
5. Cake d’amour (Peau d’âne)
6. La Valse des Lilas
7. Les Moulins de mon Cœur (The Thomas Crown Affair)
8. L’âme soeur à l’hameçon
9.  What are you doing the rest of your life?
10.  Chan­son des jumelles (Les demoi­selles de Rochefort)
11. Le rouge et le noir
12. Con­seil de la Fée des Lilas (from the movie peau d’âne)
13. Duo de guy et geneviève (from the movie les para­pluies de cher­bourg) — Naouri, Laurent
14. La chan­son de Louba
15.  La chanson
16.  Paris violon
17. The sum­mer knows (from the movie sum­mer ’42)
18. Mon dernier con­cert — Michel, Catherine

Notre avis :

Natal­ie Dessay et Michel Legrand nous pro­posent un album de repris­es de célèbres chan­sons com­posées par celui-ci et tirées de films comme Les demoi­selles de RochefortYentl ou encore Peau d’Âne.
Mal­gré le tal­ent incon­testable de Natal­ie Dessay, une des plus grandes sopra­nos col­oratures de ce siè­cle, ain­si que le tal­ent de com­po­si­tion de Michel Legrand, cet album de reprise est un désas­tre aus­si bien pour la qual­ité des enreg­istrements que pour la voix de Natal­ie Dessay qui ne con­vient pas du tout au style des chansons.
Mal­heureuse­ment, exceller dans le lyrique ne per­met pas de tout chanter.  La tech­nique clas­sique ne se prête pas tou­jours aux chan­sons de comédies musi­cales ou de var­iété, et réciproquement.
Si son inter­pré­ta­tion de la « Chan­son de Del­phine » est intéres­sante, celle de la « Chan­son des jumelles » est plus sur­prenante et reste dif­fi­cile à écouter.
Même le duo avec le com­pos­i­teur de la mag­nifique chan­son « Les moulins de mon cœur » n’est pas bien servie par les deux artistes et l’al­ter­nance rapi­de entre les deux inter­prètes nuit à la flu­id­ité du morceau. Ain­si, cet album est la preuve que, mal­gré deux grands noms de la musique, les efforts réu­nis ne sont pas for­cé­ment un suc­cès com­mer­cial et artis­tique. Cet album arrivera sure­ment à con­quérir quelques adeptes de Natal­ie Dessay mais ne ravi­ra pas les puristes des plus grandes comédies musi­cales de Michel Legrand.