Denise Filiatrault — Le petit monde de Denise

0
65

Denise Filiatrault © Suzane O'Neill
Denise Fil­i­a­trault © Suzane O’Neill
Denise Fil­i­a­trault, quand avez-vous décou­vert votre pas­sion pour la comédie musi­cale ?
Ça fait longtemps. Je ne peux pas vrai­ment dire à quel moment. Quand j’é­tais toute petite fille je ne con­nais­sais pas encore ça mais, dés que j’ai eu la chance de voir la comédie musi­cale West Side Sto­ry à New-York, dans les années 60, j’ai adoré.

De quelle façon choi­sis­sez-vous les pièces que vous allez mon­ter ?
Je ne monte pas une comédie musi­cale seule­ment pour la musique. Il faut que le livret soit vrai­ment très intéres­sant, qu’il par­le de quelque chose. Parce qu’au­jour­d’hui, on qual­i­fie sou­vent de comédie musi­cale des opéras-rock ou des spec­ta­cles de chan­sons où il n’y a pas de texte par­lé alors que, pour moi, ce genre n’est pas une comédie musi­cale mais plutôt un CD enchaîné sur scène.

My Fair Lady obtient actuelle­ment un énorme suc­cès. Vous attendiez-vous à un tel engoue­ment ?
De la part du pub­lic oui, mais je ne pen­sais pas que les cri­tiques aimeraient autant et j’en suis ravie.

En 2007, vous allez présen­ter Nine au Théâtre du Rideau Vert. Est-ce un défi pour vous dans la mesure où cette comédie musi­cale est peu con­nue ?
Oui. Il est cer­tain que c’est un plus grand défi, mais je pense que les gens com­men­cent à avoir con­fi­ance dans de bonnes comédies musi­cales. Du moins dans celles que je monte et qui fonc­tion­nent tou­jours bien comme Demain matin, Mon­tréal m’at­tend, Cabaret, My Fair Lady. Je pense que j’ai une « clien­tèle », si je peux m’ex­primer ain­si. Un spec­ta­teur me dis­ait encore hier soir au Théâtre du Rideau Vert :  » Moi, quand je viens voir un spec­ta­cle, je ne viens pas voir tel ou tel acteur, je vais voir le spec­ta­cle de Denise Fil­i­a­trault ». Alors j’e­spère qu’ils seront assez nom­breux à venir pour Nine. Mais il ne faut pas oubli­er que Nine est basé sur le film bien con­nu de Fed­eri­co Felli­ni 8 ½.

Si vous aviez à mon­ter la comédie musi­cale de vos rêves, laque­lle choisiriez-vous ?
Pour l’in­stant, je ne sais pas si elle existe. Il y en a telle­ment que j’aimerais mon­ter. My Fair Lady en était une, main­tenant c’est fait. Les autres, je ne sais pas.

Quels sont vos pro­jets futurs ?
J’écris et réalise quelques épisodes de la sai­son 3 de la série Le petit monde de Lau­ra Cadieux. Ensuite, je me remets à l’écri­t­ure d’un film pour le ciné­ma. Et prob­a­ble­ment une qua­trième sai­son du Petit monde de Lau­ra Cadieux sans compter mes pro­jets au Théâtre du Rideau Vert.

Le site du spec­ta­cle
Du 16 mai au 17 juin (Théâtre du Rideau Vert)
Du 27 juin au 8 juil­let (Salle Pierre-Mer­cure)
Et en tournée au Québec dès le 2 sep­tem­bre 2006