Dee Dee Bridgewater — J’ai Deux Amours

0
204

En tournée :
8 mars — Colombes
10 mars — Gene­va Vic­to­ria Hall Group (Suisse)
11 mars — Luzern KKL Group (Suisse)
12 mars — Paris — Le Bataclan
13 mars — Brux­elles (Bel­gique)
17 mars — Paris — La Cigale
18 mars — Noisy Le Sec
19 mars — Noirmoutier
23 mars — Saint Mande
24 mars — Nice
26 mars — Pleurtuit 

Pour la pre­mière fois, Dee Dee Bridge­wa­ter présente en Europe un spec­ta­cle com­posé de chan­sons inter­prétées en français. La tournée J’Ai Deux Amours reprend en effet le pro­gramme de l’al­bum du même nom. Dee Dee, artiste excep­tion­nelle sur scène dans son réper­toire jazz, allait-elle être à la hau­teur ? Elle-même recon­naît appréhen­der l’in­ter­pré­ta­tion en live de cer­tains textes…

Certes, à cer­taines occa­sions, il sem­ble que Dee Dee peut véri­ta­ble­ment se livr­er à 100 %, libérée de toute pres­sion, lorsqu’elle quitte la langue de Molière pour chanter quelques cou­plets en anglais. Toute­fois, même lorsqu’elle ne prend pas pleine­ment son envol, Dee Dee Bridge­wa­ter reste une artiste exem­plaire. Ce réper­toire de chan­sons en français per­met même de la décou­vrir plus sou­vent dans des tonal­ités douces et émou­vantes, dif­férentes de son reg­istre jazzy habituel.

Ceci n’empêche pas Dee Dee de garder cette énergie et cet humour qui la car­ac­térisent tant ! Elle aime tou­jours par­ler à son pub­lic, se livre régulière­ment à des plaisan­ter­ies entre les chan­sons, danse, swingue et scat­te dès que l’oc­ca­sion se présente ! Admirable­ment soutenue par ses musi­ciens, qui con­tribuent à la redé­cou­verte de ces clas­siques de la chan­son française, Dee Dee Bridge­wa­ter con­firme que la scène est réelle­ment son ter­rain de jeu. Un véri­ta­ble amour !