Dane Agostinis : Une bête de scène !

0
238
Dane Agos­ti­nis © DR

Dane, vous per­son­ni­fiez « la Bête », dans la comédie musi­cale Beau­ty and the Beast. Com­ment en êtes-vous arrivé à jouer ce rôle ?
J’ai audi­tion­né en octo­bre 2010 mais je n’ai eu le call­back qu’en jan­vi­er  2011… suivi de deux ou trois autres appels de la pro­duc­tion. À chaque nou­velle audi­tion, je voy­ais de plus en plus de per­son­nes déci­sion­naires, ce qui fait que je me suis dit que cela pour­rait, effec­tive­ment, être une pos­si­bil­ité que j’obtienne ce rôle ! J’ai finale­ment eu la con­fir­ma­tion à la mi-jan­vi­er mais je n’ai tra­vail­lé sur le rôle de « la bête » qu’à par­tir de mars.

Pen­siez-vous, un jour, jouer ce rôle ?
J’ai tou­jours con­sid­éré que ce rôle devait être joué par un acteur un peu plus âgé et moi, je suis encore jeune… 28 ans n’est générale­ment pas l’âge pour jouer un tel rôle. Ceci dit, c’est un rôle éton­nant et je suis vrai­ment recon­nais­sant d’avoir été choisi.

Quel est votre moment préféré dans ce rôle ?
On m’a posé cette ques­tion si sou­vent ! Je pen­sais que ma réponse allait chang­er tout au long de la tournée mais non, mon moment préféré reste le même : c’est toute la scène de la bib­lio­thèque où Belle apprend à lire à la Bête, parce que c’est relax et que nous nous amu­sons bien, Belle et moi. C’est à ce moment que le pub­lic peut se déten­dre et savour­er le moment où les deux per­son­nages tombent amoureux.

Porter un cos­tume aus­si lourd, cela doit bien vous deman­der un effort surhumain ?
C’est beau­coup pour un seul homme ! (rires) La per­ruque, les pro­thès­es et le maquil­lage lui-même provo­quent un incon­fort chez un bon nom­bre de gens. Égale­ment, c’est tout un procédé de porter le cos­tume mul­ti-couch­es pour toute la durée de la pièce. Chaque sec­onde que je passe hors-scène, je les passe dans ma loge avec un ven­ti­la­teur pointé directe­ment vers mon vis­age. A part la chaleur con­stante, j’ai dépassé les autres incon­vénients. Par­fois, lorsque je me regarde dans le miroir en étant « Dane », je me retrou­ve  à rechercher mon nez ou ma bouche ! Cela veut prob­a­ble­ment dire que j’ai tenu ce rôle trop longtemps (rires).

N’est-ce pas trop épuisant de jouer ce rôle sur une si longue période ?
Ce n’est pas épuisant, sinon je ne le ferais pas ! Cepen­dant, c’est assez érein­tant ! Je ne peux pas faire la fête car j’ai besoin de beau­coup de som­meil. En revanche, j’ai appris à éval­uer la façon dont mon corps et ma voix se com­porteront durant la semaine ; ce qui me per­met par­fois de sor­tir comme tout le monde et d’aller dans un bar ou ailleurs !

Com­ment vivez-vous la vie de tournée ?
Par­fois, nous avons la chance de rester dans un même endroit sur plusieurs semaines et c’est le bon­heur ! En revanche, nous avons quelque­fois à faire plusieurs villes dans une même semaine et là, c’est la galère ! Nous dor­mons dans des hôtels et nous voy­a­geons en avion, en auto­bus, et même en voiture, à l’oc­ca­sion. On doit s’y habituer, mais pour nous c’est main­tenant la norme.

Votre père est Cana­di­en. Quel impact a sur vous le fait de jouer dans son pays natal ? 
Mon père et toute sa famille habitent à Van­cou­ver. J’ai eu la chance de jouer devant eux voilà quelques mois, et de vivre une semaine com­plète dans la rési­dence famil­iale. J’aime le Cana­da et j’y ai de bons sou­venirs. Dans mon enfance, j’y ai vécu quelques étés et j’ai eu du plaisir à vis­iter cette province. En revanche, je ne suis jamais allé à Mon­tréal et je suis impa­tient de décou­vrir cette ville et cette par­tie du Canada !

Que diriez-vous au pub­lic cana­di­en pour les inciter à aller vous voir, sur scène, dans Beau­ty and the Beast ?
C’est vrai­ment un très bon spec­ta­cle ! Nous avons con­tin­uelle­ment des gens de tous les âges qui vien­nent nous remerci­er après le spec­ta­cle pour la mer­veilleuse soirée qu’ils ont passée. Si vous n’avez jamais vu ce spec­ta­cle ou bien si Beau­ty and The Beast est votre dessin ani­mé préféré, il faut venir voir le spec­ta­cle : il y a quelque chose pour tout le monde dans ce spectacle !