Concert de Stéphanie Martin et Vito DeFilippo — (Critique)

0
115

C’est dans un décor élé­gant, que Stéphanie Mar­tin (Les Mis­érables, Schwartz’s : The Musi­cal) et Vito DeFil­ip­po (Schwartz’s : The Musi­cal, Man of La Man­cha) ont offert à leurs fans un con­cert unique le 12 mai dernier, au Théâtre Centaur.

Accom­pa­g­né de qua­tre musi­ciens dont le tal­entueux Chris Bar­il­laro (Altar Boyz, Sou­venir, The Jazz Singer), qui en assumait les arrange­ments musi­caux et la mise en scène, le duo, vêtu de leurs plus belles tenues — elle dans une robe de soirée aux motifs col­orés et lui dans son smok­ing noir — a séduit l’auditoire avec des inter­pré­ta­tions des plus grands clas­siques de la comédie musicale.

La pre­mière par­tie fût essen­tielle­ment dédiée aux années 40 avec des extraits tirés des comédies musi­cales Okla­homa et South Pacif­ic (Rodgers & Ham­mer­stein), de Kiss Me Kate et Born to Dance (Cole Porter) ain­si que de quelques décou­vertes dont l’excellente chan­son « All The Wast­ed Time », tirée de la comédie musi­cale de Jason Robert Brown, Parade. Stéphanie a égale­ment inter­prété une ver­sion jazz de « As Long As He Needs Me » tirée de la comédie musi­cale Oliv­er ! (Lionel Bart). Une pure merveille !

Pour la deux­ième par­tie, ils ont décidé d’offrir des œuvres plus pop­u­laires avec des extraits de Cabaret (Kan­der & Ebb), de Fol­lies, A Lit­tle Night Music et Com­pa­ny (Stephen Sond­heim). Vito nous a offert une ver­sion de « Mar­ry Me A lit­tle » tout à fait spectaculaire.

Stéphanie Mar­tin ne pou­vait offrir un con­cert de ce genre sans partager avec le pub­lic la chan­son qui l’a fait con­naître du pub­lic d’ici et d’ailleurs à savoir « Mon His­toire » qu’elle avait présen­tée au pub­lic québé­cois pour la pre­mière fois en 1991, lors de la pre­mière mon­di­ale fran­coph­o­ne de la comédie musi­cale de Bou­blil & Schon­berg, Les Mis­érables. Encore une fois, elle a su l’in­ter­préter avec tout le tal­ent qu’on lui con­naît tan­dis que la chan­son « Bring Him Home » nous a été offerte par un Vito des plus émouvant.

Un con­cert de cette qual­ité est mal­heureuse­ment un fait raris­sime à Mon­tréal. Souhaitons un retour prochain pour ce duo tout à fait à la hau­teur de nos attentes.